Coronavirus : Les billets d'événements sportifs annulés pourront faire l'objet d'avoirs, Roland-Garros décide d'annuler ses tickets

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Les portiques d'entrée de Roland-Garros
Les portiques d'entrée de Roland-Garros | JACQUES DEMARTHON / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La direction du tournoi de Roland-Garros a annoncé que les billets pour l'édition 2020 ont été annulés et seront remboursés. Les possesseurs de tickets en ont été informés directement par e-mail. Une nouvelle billetterie va être mise en place pour les nouvelles dates du tournoi du 20 septembre au 4 octobre prochain. Dans le même temps, le gouvernement a pourtant annoncé que les billets d'événements sportifs annulés suite au Covid-19 pourraient faire l'objet d'avoirs en complément des remboursements.

Si vous aviez votre précieux sésame pour Roland-Garros, il va falloir revoir vos plans. La direction du tournoi a décidé ce jeudi d'annuler l'intégralité des billets prévus pour l'édition 2020 et de les rembourser. Pour les nouvelles dates du Grand Chelem parisien (20 septembre – 4 octobre), il faudra donc acheter de nouveaux tickets, comme en ont été informés les acheteurs de ces billets désormais périmés. 

"La situation actuelle génère trop d'incertitudes pour tous les événements rassemblant du public partout dans le monde", a expliqué le compte Twitter officiel de la compétition en réponse à une contestation. En attendant de définir "les mesures adaptées qui garantiront la santé et la sécurité de toutes les populations présentes", Roland-Garros fait donc table rase, non sans garantir le remboursement de toutes les places achetées jusqu'alors. "Nous vous informerons de l'évolution de la situation et des nouvelles modalités liées à la billetterie pour Roland-Garros automne 2020", assure le tournoi dans un e-mail envoyé à ceux qui ont donc vu leur place s'envoler. Cette situation confirme l'incertitude quant à la tenue de l'événement de la Porte d'Auteuil à la fin de l'été et pourrait créer une confusion pour ceux qui ne pourraient retrouver les billets qu'ils avaient achetés dans un premier temps.

Des avoirs sont pourtant désormais possibles 

Coïncidence du calendrier, le gouvernement a de son côté annoncé jeudi que les billets d'événements sportifs annulés à cause du Covid-19 pourront faire l'objet d'avoirs et non seulement de remboursement. Cette proposition vise à aider les entreprises du monde du sport, mais aussi du spectacle, dont la trésorerie a été durement touchée par l'absence d'événements de loisirs.

Le gouvernement lance une nouvelle bouée de sauvetage au monde du sport. Après les aides et les dispositifs comme le chômage partiel, cette ordonnance vise à limiter la casse dans les budgets des organisateurs d'événements. Ainsi, ceux-ci pourront proposer un avoir comme solution de repli à un événement, "en vue de bénéficier d’une prestation de même nature et d’une valeur équivalente" précise le texte du gouvernement. "Le spectateur d’une compétition sportive annulée entre le 12 mars et le 15 septembre 2020, pourra se voir proposer un avoir d’une validité de 18 mois pour une prestation de même nature et de même catégorie."

"Cette disposition s’applique également aux établissements d’activités physiques et sportives qui pourront, en cas de résiliation de contrat, proposer un avoir valable pendant 6 mois, plutôt qu’un remboursement des sommes versées pour les prestations non réalisées", annonce également le Ministère des sports. "Le client pourra là encore se faire intégralement rembourser à l’issue de ce délai" conclut l'ordonnance.