Coric, Halys, Zverev... Les jeunes pousses arrivent en force

Coric, Halys, Zverev... Les jeunes pousses arrivent en force

Publié le , modifié le

Le tableau masculin voyait débuter ce mardi un quintet de virtuoses. Cinq promesses, plus jeunes encore que les Thiem, Pouille et Kyrgios, en pleine ascension vers un sommet qui regarde déjà dans leur direction. Alex Zverev, Borna Coric, Taylor Harry Fritz, Hyeon Chung et Quentin Halys, dans l’ordre du classement ATP. 19 ans de moyenne d’âge et les crocs acérés à l’entame de leur Roland-Garros.

De ce cinq majeur, le tirage au sort avait décidé d’en opposer quatre les uns aux autres dès le premier tour. Comme un avant-goût du tournoi junior, qu’ils disputaient les yeux déjà rivés vers le Central il n’y a encore pas si longtemps. Borna Coric (19 ans, Croatie, 47e mondial) affrontait dès 11h Taylor Fritz (18 ans, Etats-Unis, 67e), sur un court 10 trop étroit pour accueillir tous les connaisseurs avides d’un aperçu sur le futur. Sans réalité virtuelle. Quentin Halys (19 ans, France, 154e) était lui opposé à Hyeon Chung (20 ans, Corée du Sud, 111e mais ex-51e).

Halys répond présent

Mais au lieu des matchs accrochés si attendus, c'est deux duels à sens unique qui nous ont été servis. Coric corrigeait Fritz, plus à l’aise sur surface rapide (il s’est incliné face à Nishikori en finale du tournoi de Memphis en février) en trois sets secs (6-3 6-1 6-3) et Halys, défait par Nadal au premier tour l’an dernier, se jouait facilement de Chung (6-1 6-4 6-4). Un Coréen en perte de vitesse cette saison après une année 2015 assez exceptionnelle (quatre victoires sur le circuit Challenger).

Zverev reviendra

N’en déplaise à Borna Coric, qui déclarait en toute modestie début 2015 être « le meilleur de (sa) génération », le chef de file de ce petit groupe se nomme Alex Zverev (19 ans, Allemagne, 41e). Opposé à Pierre-Hughes Herbert, il a vu son match être arrêté par la nuit alors qu'il venait de remporter la troisième manche (5-7 6-2 7-6). Déjà adoubé par Nadal en personne ("Zverev est clairement un possible numéro 1. C'est un joueur incroyable. Il possède tous les coups du tennis et il est très bon physiquement."), l'Allemand a tout pour intégrer rapidement les 20 premiers mondiaux. Avant d'aller voir plus haut ?

Thiem, Pouille ou Kyrgios un cran au-dessus, Khachanov, Nishioka ou Ymer un cran au-dessous... La jeune génération pousse, arrive sur le devant de la scène. Ont-ils les armes pour déjà rallier la deuxième semaine à Roland-Garros ? On le saura très vite. 

Paul Arrivé @Paul_Dejala