Caroline Garcia
La Française Caroline Garcia | AFP - MIGUEL MEDINA

Caroline Garcia rate encore la marche à Roland-Garros

Publié le , modifié le

Pour la première fois tête de série à Roland-Garros, Caroline Garcia (N.31) n'a pas réussi à franchir le 1er tour. Comme l'année dernière, la jeune Française de 21 ans a été battue d'entrée, 3-6, 6-3, 6-2, alors qu'elle avait fait le break lors du premier jeu du deuxième set.

Les années se suivent et se ressemblent pour Caroline Garcia. Sa cinquième présence dans le tableau final des Internationaux de France s'est conclue par une troisième élimination d'entrée, pour la deuxième année consécutive. Pourtant, pour la première fois de sa carrière, elle avait hérité de la tête de série N.31, lui octroyant en théorie un avantage de niveau. Le sort avait placé la jeune Donna Vekic, 18 ans, 165e mondiale et jamais qualifiée pour le 2e tour à Paris.

La différence semblait grande, l'écart béant, surtout au cours de la première manche qu'elle menait rapidement 4-1, après avoir, dans la difficulté, conservé son engagement après avoir sauvé deux balles de break et conclu sur sa troisième occasion. En 39 minutes, elle avait le premier set dans la poche (6-3), et après deux doubles fautes qui offraient deux balles de break, la Croate abandonnait une nouvelle fois son service d'entrée sur un splendide coup droit de la Française (1-0). A ce moment-là, tout semblait au beau fixe. Mais la machine s'est enrayée. Signe de la nervosité de la tête de série N.31, les nombreux lancers de balle incorrects, qui la forçaient à reprendre la balle. Et au moment de sauver une balle de break, elle commettait une terrible double faute qui remettait son adversaire à flot (1-1). Et Vekic poursuivait sur sa lancée pour enchaîner trois autres jeux, puis égaliser à un set partout (6-3).

Vidéo: Caroline Garcia prend la 1ere manche

Et dans la troisième manche, après avoir fait jeu égal, Caroline Garcia livrait un cinquième jeu catastrophique, ouvert par une double faute, puis par deux coups droits dans le filet, avant d'être cueillie par un passing de son adversaire. A (3-2), la Croate ne lâchait plus sa proie. La Français ne marquait plus le moindre jeu, et s'inclinait en 1h50. La 31e joueuse du monde ne verra pas le deuxième tour. Une énorme déception.

"Je ne sais pas si c'est une désillusion", a-t-elle dit en conférence de presse. "C'est juste que je suis déçue d’être ici incapable de jouer au tennis. Que ce soit une fille qui est dans les 10 mondiales ou Vekic qui est une très bonne joueuse, il n'y a pas de mal là-dessus. Cela ne dépend pas de l'adversaire, cela ne dépend que de moi et du fait que, pour l'instant, je ne peux pas jouer ici. J'espère que cela changera dans le futur." Et le fait de jouer sur le Court Central n'a pas arrangé les choses: "Cela représente Roland Garros. Voilà, c'est too much pour l'instant de jouer sur ce terrain. L'année prochaine, je demanderais à jouer sur le 9, cachée, où il n'y a personne !"