Caroline Garcia, le moment idéal face à Radwanska

Caroline Garcia, le moment idéal face à Radwanska

Publié le , modifié le

Qualifiée pour la troisième fois de sa carrière pour le 2e tour de Roland-Garros, Caroline Garcia affronte la Polonaise Agnieszka Radwanska, sur le court Suzanne-Lenglen. Affronter une énorme tête de série est une habitude pour la Française, puisque les deux première fois, elle avait joué Maria Sharapova (N.2), et Serena Williams (N.8). Mais cette rencontre est sans doute la plus abordable pour elle.

Souvenez-vous. En 2011, c'était la première fois que le grand public entendait parler de Caroline Garcia. A même pas 18 ans, elle était passée tout près d'une victoire de prestige, aux dépens de la reine Maria Sharapova. Menant largement au deuxième set, elle avait fini par craquer et s'incliner 6-0 au troisième. Ce jour-là, beaucoup lui avaient prédit un avenir en or. Cinq ans après, la Française pointe au 40e rang mondial, mais se trouve toujours en quête d'une première fois au 3e tour à Roland-Garros, elle qui n'a atteint ce stade en Grand Chelem qu'une fois à Wimbledon et à l'Open d'Australie.

Car si son évolution a été continue, elle n'a pas été rectiligne. Et elle n'a pas toujours été heureuse au tirage. Après avoir croisé la route de la Russe en 2011, sa deuxième qualification pour le 2e tour des Internationaux de France s''est soldée par un face-à-face forcément déséquilibré contre l'incontestable N.1 mondiale, Serena Williams, en 2013. Pour cette édition 2016, c'est la N.2 mondiale qui lui est proposée. Agnieszka Radwanska n'a pas le même pedigree que les deux autres, mais sa présence continue dans le Top 10 depuis plus de cinq ans incite au respect. Mais au-delà du classement, la Polonaise ne dispose pas des mêmes armes. Beaucoup moins puissante, elle présente également quelques fragilités psychologiques, qui l'ont toujours privé du moindre tournoi du Grand Chelem, malgré une finale à Wimbledon en 2012, et deux autres demi-finales sur le gazon londonien. 

Des bras de fer en trois sets à chaque fois

Avec son jeu offensif, Caroline Garcia a les armes pour bousculer son adversaire. "C'est elle qui va être favorite mais c'est un bon match à jouer pour moi. Je vais donner mon maximum et essayer de faire ce que je sais faire, d'être capable de servir le mieux possible et d'utiliser mon coup droit avec mes habituels points forts", estime-t-elle. Si elle gère bien ses sentiments, et avec le soutien du public, elle peut créer des brèches dans le jeu de Radwanska, quart de finaliste ici-même en 2013 mais qui a été sortie dès le 1e tour l'an dernier. Lors de leurs trois duels précédents, la Polonaise l'a emporté à deux reprises. Mais chaque match a été très accroché, pour se finir en trois manches. Victorieuse du tournoi de Strasbourg la semaine dernière, Garcia n'a plus battu de membre du Top 10 depuis août 2015. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze