Andy Murray cri RG2015
L'Ecossais Andy Murray | JEAN MARIE HERVIO / DPPI Media

Andy Murray en mode Nadal ?

Publié le , modifié le

Novak Djokovic a-t-il fait le plus dur en battant Rafael Nadal en quarts de finale ? Peut-être pas si on se fie à l’excellente année d’Andy Murray sur terre battue. Le Serbe aurait tort de se voir déjà en finale, voire la Coupe des mousquetaires dans les mains. Plus à l’aise sur les surfaces rapides par le passé, l’Ecossais (N.3) s’est mué en véritable spécialiste cette saison puisqu'il est toujours invaincu.

Andy Murray s’est avancé presque sans bruit vers le dernier carré. Trois sets lâchés et une belle confiance accumulée. Deux titres, ses premiers, sur terre battue à Munich et Madrid, quinze victoires d’affilée, invaincu sur cette surface jusqu’à sa demi-finale, l’Ecossais a fait aussi bien que le Serbe. Ses progrès sont évidents et étaient attendus tant le N.3 mondial a toutes les qualités pour briller sur terre. Fin tacticien, excellent défenseur, patient à l’extrême, Murray a simplement pris son temps pour mettre son talent au diapason de cette surface exigeante. Sa quête de Wimbledon en partie rassasiée, le Britannique peut désormais se consacrer à d’autres challenges, dont la terre battue où Murray avait fait ses gammes pendant son adolescence.

Murray: "Il faut que je sois fort mentalement"

Une mutation qui n’est pas passée inaperçue parmi les membres du "bigfour". "Il a progressé sur terre battue, reconnaît Djokovic. Cela ne fait aucun doute. J'ai regardé ses matches à Madrid et à Rome. Il joue un super tennis. Il bouge mieux, sert très bien et a toujours un excellent touché de balle. C'est l'un des meilleurs défenseurs du circuit. C'est aussi quelqu'un d'extrêmement doué et doté d'un mental de guerrier. Et il a beaucoup d'expérience des grands rendez-vous." Après son succès sur Ferrer, Murray a gardé la tête froide. Pour battre le N.1 mondial, il faudra être solide. " Il faut que je sois fort mentalement", avance Murray qui a déjà son plan de jeu en tête. "Il me faut une très bonne filière de jeu, une approche tactique très bonne que je devrais mettre en place pendant tout le match. Pour l'instant, ces derniers mois, j'ai bien mis en place ma tactique de jeu sur terre battue et c'est la chose la plus importante me concernant."