Sharapova Maria - Roland-Garros 2012
La Russe Maria Sharapova (N.2) a passé le premier tour des Internationaux de France sans problème | AFP - JACQUES DEMARTHON

Roland-Garros: Jour 3

Publié le , modifié le

Francesca Schiavone (N.14), Petra Kvitova (N.4), Julia Görges (N.25) et maria Sharapova (N.2) se sont facilement qualifiées pour le deuxième tour Porte d'Auteuil avec facilité. Chez les Messieurs, Janko Tipsarevic (N.8) a sorti Sam Querrey, 2-6, 6-4, 7-6 (7/3), 6-3. L'Ukrainien Oleksandr Dolgopolov Jr. (N.16) a finalement cédé contre son compatriote Sergiy Stakhovsky 6-7 (4/7), 6-4, 7-6 (7/4), 3-6, 6-3.

Les outsiders assurent
David Ferrer (N.6) et Janko Tipsarevic (N.8) sont probablement les joueurs les moins glamours parmi les 10 premiers mondiaux. Cela ne les empêche pas d’enquiller les succès tout au long de la saison sur tous les terrains. Ce mardi sur la terre ocre parisienne, l’Espagnol et le Serbe ont franchi le premier obstacle sans trop de soucis. Le « Poux » a maté le Slovaque Lukas Lacko en trois petits sets (6-3, 6-4, 6-1). Tipsarevic a davantage souffert pour se débarrasser de l’Américain Sam Querrey en quatre manches, 2-6, 6-4, 7-6 (7/3), 6-3.

Les grosses têtes déroulent
Maria Sharapova (N.2), Petra Kvitova (N.4) et Francesca Schiavone (N.14) se sont imposées  sans coup férir ce mardi à Paris. L’Italienne, lauréate en 2010, a détruit la Japonaise Kimiko Date Krumm, 6-3, 6-1. La Tchèque a écrasé l’Australienne Ashleigh Barty, 6-1, 6-2. Et la belle Russe a démoli la Roumaine Alexandra Cadantu, 6-0, 6-0. De quoi voir venir pour la suite du tournoi.

Les pays font de la résistance
Les trentenaires se portent bien. Les vétérans du circuit refleurissent sur la terre ocre. Tommy Haas (33 ans) a bien conclu son entame d’hier en sortant l’Italien Filippo Volandri en quatre manches, 6-3, 0-6, 6-4, 6-4. L’Allemand brille de nouveau sous le soleil de Roland, comme en 2009 lorsqu’il avait mené deux sets à rien et 4-2, balle de 5-2, contre Roger Federer en huitièmes de finale. Autres trentenaires à bien se comporter, Jarkko Nieminen (31 ans en juillet) et Dmitry Tursunov (30 ans en décembre) : le Finlandais a profité de l’abandon du Russe Igor Andreev alors qu’il menait 3-6, 6-2, 2-1 tandis que Tursunov a expédié le Japonais Go Soeda en trois maanches, 6-1, 6-4, 6-4.

Benneteau satisfait de son entame
Julien Benneteau, qualifié pour le 2e tour en battant l'Allemand Mischa Zverev 6-2, 6-7 (3/7), 6-4, 6-4, affichait sa joie à l'issue d'une rencontre rondement menée: "C'est une victoire qui me fait très très plaisir. Car aujourd'hui j'ai gagné au métier et au mental. Je n'ai rien lâché. Je savais que ça allait être dur. Il y a trois ou quatre ans j'aurais peut-être perdu ce match. Aujourd'hui j'ai géré au mieux. Gagner cinq semaines après ma blessure, c'est quelque chose de... bien. J'ai récupéré vite, on ne peut pas dire le contraire après une fracture du coude et une entorse. Participer était déjà une première victoire. J'avais dit que quoiqu'il arrive je me battrais. C'est ce que j'ai fait. Mon entraîneur m'avait dit que j'avais une chance sur cinq de gagner ce match. Il m'a dit de ne pas me mettre trop de pression. Eh bien voilà, j'ai réussi à saisir cette chance. C'est sympa."