Feliciano Lopez
L'Espagnol Féliciano Lopez | AFP - Miguel Medina

Roland Garros: Jour 2

Publié le , modifié le

Cette deuxième journée de ce Roland Garros 2012 est à peine commencée que les abandons et forfaits s'accumulent à la Porte d'Auteuil. Dans le tableau féminin, première surprise avec l'élimination de l'Allemande Mona Barthel. En revanche, qualifications de Na Li, tenante du titre, A. Radwanska, Gilles Simon et Michael Llodra.

Au bal des abandons...

Tout juste entré dans le tournoi, le Canadien Dancevic a jeté l'éponge face au Slovaque Klizan, alors qu'il était méné 4-0, sur le court N.11. De son côté, Florent Serra, sorti des qualifications, s'est qualifié pour le deuxième tour, en profitant également d'un abandon. L'Espagnol Feliciano Lopez, tête de série N.15, a renoncé dans le premier set alors que le Bordelais menait 5-0. La Russe Vera Zvonareva, souffrant de l'épaule droite, a déclaré forfait où la tête de série N.11 devait faire son entrée en lice face à la Hongroise Timea Babos. Elle a été remplacée dans le tableau par une "lucky loser", l'ancienne Bulgare et néo-Kazhake Sesil Karatantcheva, quart de finaliste à Paris en 2005.

Llodra dans la bonne année

Huitième de finaliste en 2004 comme en 2008, Michael Llodra va finir par croire au "signe-indien". Après trois éliminations consécutives au 1er tour, le Parisien a en effet renoué avec la victoire, en battant l'Espagnol Garcia-Lopez 7-6 (7/5), 6-2, 3-6, 6-3. 2004, 2008 et donc... La suite est logique, d'autant qu'au prochain tour, il affrontera Tomas Berdych (N.7), qu'il avait battu ici au 2e tour en 2008. L'histoire va-t-elle se répéter ?

Simon renverse la situation

Bien mal embarqué face au prometteur américain Ryan Harrison, Gilles Simon est quand même sorti du piège pour s'imposer 3-6, 7-5, 6-4, 6-1. Une victoire qui paraissait plus que compromise lorsque son adversaire servait pour le gain de la deuxième manche à 5-4. 12e joueur mondial, le Niçois est l'une des plus belles chances françaises de briller à Roland-Garros après son beau parcours lors des tournois de préparations (victoire à Bucarest et demi-finale à Monte-Carlo).

Karatantchi, une lucky-loser qui gagne...

Cette même Karatantcheva, qui encore dimanche soir ne devait pas participer à ce tableau final, a donné une leçon de tennis à la Hongroise Timea Babos en s'imposant 6-1, 6-0.

La maîtrise de Na Li

Si la N.1 mondiale Azarenka a eu toutes les peines du mondes pour passer le premier tour, la Chinoise Na Li, tenant du titre, n'a pas poussé son talent pour facilement venir bout de la Roumaine Cirstea 6-2, 6-1. La tête de série N.7, a montré qu'elle était en confiance sur une surface qui lui convient bien, après avoir atteint ces dernières semaines les quarts de finale à Stuttgart et Madrid, et la finale à Rome.

Radwanska ne fait pas de détail

Agnieska Radwanska (N.4) s'est qualifiée avec autorité pour le 2e tour des Internationaux de France en disposant de la Serbe Bojana Jovanovski : 6-1, 6-0. 8e de finaliste l'an passé, la Polonaise a encore franchi un cap cette saison où elle a déjà remporté trois titres, à Dubaï, Miami, et Bruxelles, sur terre battue. En pleine confiance, elle pourrait être la surprise de cette édition 2012.

Barthel se prend la tête

Révélation allemande du début de saison, la jeune Mona Barthel n’aime décidemment pas la terre battue. Après son élimination au premier tour du tournoi de Strasbourg, elle n’a pas fait long feu non plus Porte d’Auteuil contre Lauren Davis. Inconnue au bataillon, l’Américaine de 18 ans a profité des errements de son adversaire pour s’imposer 6-1, 6-1. Une victoire nette et sans bavure sur la tête de série numéro 30 du tournoi.

 

Gilles Gaillard