Amadio Liquigas portrait
Le manager de Liquigas Roberto Amadio | JOEL SAGET / AFP

Roberto Amadio : « Nibali est là ! »

Publié le , modifié le

Pour le manager de Liquigas Roberto Amadio, Vincenzo Nibali est en bonne position pour perturber le classement général. Selon lui, avec Cadel Evans, « ils ont le même intérêt. »

Question : Vincenzo Nibali pouvait-il faire mieux à la Planche des Belles Filles, sur une pente très sèche ?
Roberto Amadio : « Hier, vu comme était l’étape et le rythme imposé par Sky, c’était difficile de faire un effort plus important. Les meilleurs sont là. Nibali est là. Il bien gérer la course aujourd’hui car demain il y a le contre-la-montre. »

Q : Où peut-on déstabiliser Bradley Wiggins ?
RA : « Vous avez vu que sur le Tour de France toutes les étapes peuvent servir à faire quelque chose. Nibali est un bon descendeur donc on verra. Pour l’instant les Sky sont les plus forts. Chapeau ! »

Q : Nibali est-il le seul qui peut mettre le feu à ce Tour ?
RA : « Hier j’ai vu un Cadel Evans très fort. Après Froome, c’était le plus fort. Evans et Nibali ont le même intérêt : mettre en difficulté Wiggins et les Sky. Jusqu’à Paris, on devrait voir des belles choses entre les leaders. »

Q : Wiggins et Froome, ça fait deux adversaires au lieu d’un ?
RA : « C’est plus une difficulté pour Wiggins que pour nous. Avec deux coureurs comme ça dans une même équipe, ça peut mettre de la tension dans une équipe et ce n’est pas facile à gérer. »

Q : Peut-on créer un écart dans la descente vers Porrentruy ?
RA : « Une échappée va partir et ira surement au bout. Derrière les leaders ne vont pas bouger. C’est clair que Vicenzo peut chercher à faire un coup. Pour l’instant on va regarder ce qui se passe et comment les Sky gèrent leur maillot jaune. »

Q : Le contre-la-montre est déjà dans les têtes ?
RA : « Il faut bien gérer les jambes et la tête. Ils ont fait un effort énorme. Demain, le contre-la-montre va agrandir les écarts entre les meilleurs et sur les outsiders. »