Stéphane Robert
Stéphane Robert | Philippe Lecoeur/MAXPPP

Robert et Teixeira enflamment les qualifications

Publié le , modifié le

Stéphane Robert et Maxime Teixeira sont tout prêts de refaire le coup de 2011. Il y a deux ans, sortis des qualifications, ils avaient brillé dans le tableau principal de Roland-Garros. Il ne leur reste plus qu’un match à gagner pour rééditer pareille performance. Si Mathias Bourgue et Jonathan Esseyric sont eux tombés, Vincent Millot a imité les deux compères.

Un air de 2011 a soufflé sur les courts de Roland-Garros ce jeudi. Engagé dans le tournoi de qualifications pour rejoindre le tableau principal, Stéphane Robert et Maxime Teixeira se sont rappelés au bon souvenir du public de la Porte d’Auteuil. Il y a deux ans, le premier avait sorti Tomas Berdych, alors 7e mondial, au 1er tour du « grand tableau.» Le second était lui tombé au 2e tour face à Roger Federer.

Ce jeudi, ils avaient rendez-vous sur les courts annexes pour atteindre le 3e et dernier tour des qualif’. Opposé au Russe Alex Bogomolov Jr, tête de série numéro 1, Stéphane Robert s’est montré intraitable (6/1, 6/4). Expérimenté, le Français de 33 ans s’est offert un joli cadeau d’anniversaire six jours après, pour sa sixième participation aux qualifications. Au prochain tour, le 175e joueur mondial aura encore fort à faire contre la tête de série numéro 17, le jeune Tchèque Jiri Vesely.

Robert, Teixeira et Millot y sont presque

Son compatriote de 24 ans, Maxime Teixeira, a eu besoin de plus de temps pour faire entendre raison à l’Italien Flavio Cipolla (4/6 6/4 6/3). Interrompu à de nombreuses reprises par la pluie, le Parisien a su serrer le jeu au bon moment pour conclure le match et s’offrir le droit d’affronter le Slovaque Pavol Cervenak.

Autre tricolore en réussite, Vincent Millot. Le Montpelliérain a pris le dessus sur l’Espagnol Javier Marti, spécialiste de la terre battue. Mené 5-2 dans le premier set, Millot s’est remobilisé pour l’emporter au tie-break avant de dérouler dans le second set (6-3). Pour retrouver le tableau principal de Roland-Garros, qu’il n’a plus connu depuis 2011 et une défaite au 1er tour face à… Maxime Teixeira, le 240e joueur mondial devra vaincre un autre Ibère : Pablo Carreno Busta.

Lim, comme les autres Françaises

Pour sa première participation au Grand Chelem parisien, Mathias Bourgue n’a pas réussi à glaner un deuxième succès. Au terme d’une rencontre serrée, le Français a baissé pavillon face à  l’Américain Rhyne Williams (6/4 6/4). Le 581e joueur mondial, 19 ans à peine, compte revenir plus fort l’an prochain. Au rayon déception, Jonathan Eysseric 22 ans, a également sa place. Vainqueur de son premier match dans la capitale à l’occasion de ces qualif’ 2013, l’ancien n°1 mondial junior n’est pas parvenu à doubler la mise. L’Ukrainien Illya Marchenko (6/4 6/1) en profite pour filer au 3e tour.

Seule représentante française encore en lice au 2e tour, Alizé Lim a connu le même sort funeste que ses congénères du tennis féminin tricolore. Malgré une belle résistance, la 260e joueuse mondiale a déposé les armes au pied de la tête de série numéro 3, l’Autrichienne Yvonne Meusburger (6/2, 5/7, 6/3). Aucune fille ne viendra renforcer le contingent bleue directement engagé dans le tableau principal cette année. 

Jerome Carrere