Tour de France AG2R Riblon
Christophe Riblon dans la roue des ses équipiers | Patrick Hertzog

Riblon : "Il faut être opportuniste"

Publié le , modifié le

Christophe Riblon, un des leaders des AG2R, et qui a essayé de montrer le bout de son nez à 30 kilomètres de l’arrivée de la station des Rousses mais sans succès, espère renouveler l’expérience. Il parle des prochaines étapes et revient sur son début de Tour.

"Il y a eu pas mal de chutes depuis le début de ce Tour de France. A part David Le Lay, qui a abandonné, nous n’avons pas eu de gros coups durs dans l’équipe, cela n’a été que du superficiel. Les derniers jours ont été assez longs. Mais cela a fait du bien physiquement et mentalement.

Il est temps pour nous de faire quelque chose. Les patrons du peloton devraient vraiment bouger dimanche. De notre côté, étant des outsiders, nous devons nous insérer dans des échappées pour remonter au classement. On doit être opportuniste et bouger sur ce style d’étapes.

En ce qui concerne les favoris de ce Tour, les Alpes sont tronqués cette année avec la journée de repos de lundi. Avec la fatigue, les organismes sont affectés. Il ne devrait pas avoir de grosse bagarre. Les cinq premières places se détermineront dans les Pyrénées.

Il faut donc en profiter pour être sur le devant de la course. Si on veut remonter au classement général que ce soit Nicolas ou moi il faut attaquer…".

Gilles Gaillard