Christophe Riblon échappée 070712
Christophe Riblon | AFP

Riblon: "encore de belles choses à faire"

Publié le , modifié le

Christophe Riblon (AG2R) a tenté sa chance lors de la septième étape disputée samedi, mais les cadors ne l'ont pas entendu de la même oreille. Déçu d’avoir vu son leader Jean-Christophe Péraud perdre deux minutes lors de la précédente étape, le Francilien a voulu rebondir aussitôt, et il ne s'avoue pas vaincu pour une victoire d'étape.

On a senti que le maillot jaune vous titillait...
CR - J’étais le mieux classé du général, et dès fois on ne sait jamais. On l’a déjà vu l’an passé avec Thomas (Voeckler qui a endossé le jaune pendant dix jours), mais ce n’étais pas le cas aujourd’hui. Mais il reste de belles choses à faire, on recommencera après. Nous ne sommes que dans la première semaine. Il y a encore de belles choses à faire pendant les deux prochaines semaines.

Avez-vous pensé que cette échappée avait des chances d’aller au bout ?
CR - Au début c’est bien parti, ça s’est stabilisé à 5’30, et puis après quand j’ai entendu que derrière, BMC et Sky roulaient, j’ai bien vu que ça allait être cuit. Notre objectif, c’était de faire l’échappée avec le maximum d’avance. Il nous fallit trois minutes, on n’avait que trente secondes. C’était mission impossible.

Votre équipe n’est pas si mal…
CR - A côté de ça, Nicolas Roche a fait une belle montée. Il fait huitième au général, donc il faut s’accrocher à ça, et essayer de faire en sorte que Jean-Christophe Péraud se remette de sa chute d’hier, et qu’il progresse au général.

Vous reprenez espoir ?
CR - Je n’avais pas perdu espoir. Il fallait juste essayer de se rassurer, bien monter et se trouver à l’avant de la course. Je l’ai fait, donc il faut recommencer, et espérer un jour plus propice, avec plus de réussite.Normal021falsefalsefalseMicrosoftInternetExplorer4/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New Roman";mso-ansi-language:#0400;mso-fareast-language:#0400;mso-bidi-language:#0400;}

Christophe Riblon (AG2R) a tenté sa chance lors de la septième étape disputée samedi. Déçu d’avoir vu son leader Jean-Christophe Péraud perdre deux minutes lors de la précédente étape, le Francilien a voulu rebondir aussitôt.

 

Romain Bonte