Rejet du projet de Ligue 2 à 22 clubs : Le Mans et Orléans vont déposer des recours

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Thierry Gomez, le président du Mans
Thierry Gomez, le président du Mans | MAXPPP - PQR/OUEST FRANCE/Jerome Fouquet

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Mans, relégué en National après le rejet du projet de Ligue 2 à 22, a annoncé ce mardi que le club allait déposer un recours aux côtés d'Orléans, l'autre club qui subit cette décision de la FFF. Ces recours seront déposés au CNOSF et au Conseil d'État, a annoncé le président du Mans, Thierry Gomez, qui s'exprimait lors de la présentation du nouvel entraîneur du club, Didier Ollé-Nicolle. Pour Thierry Gomez, même si ces recours pourraient porter leurs fruits, le club doit se préparer à évoluer en National la saison prochaine.

Le président du Mans FC, Thierry Gomez, a annoncé mardi que son club et Orléans, relégués en National après le refus de la Fédération française de football d'une Ligue 2 à 22, allaient déposer des recours. "Je pense qu'on va faire un recours au Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et au Conseil d'État et je pense que dès demain (mercredi), ça sera fait", a déclaré Thierry Gomez lors d'une conférence de presse, précisant que le club d'Orléans était associé à la démarche.

"Aujourd'hui, on est en National"

Les deux recours seront déposés en parallèle : "On a quelques arguments mais on laisse la priorité au Comité et au Conseil", a-t-il ajouté. Cependant, le président manceau a martelé que le club était désormais en National : "On fait partie des dommages collatéraux du virus (...). Il faut l'accepter (...). Ca va être un championnat compliqué, dur, il va falloir s'y préparer". "Si dans 15 jours, un mois, on est repêchés, ne vous inquiétez pas on saura s'adapter. Mais aujourd'hui, on est en National et il faut que tous les joueurs qui viennent chez nous ou qui souhaitent rester ou signer chez nous, il faut que dans l'esprit, ils s'engagent pour vivre un championnat en National", a-t-il insisté.

Il s'exprimait lors de la conférence de presse de présentation du nouvel entraîneur, Didier Ollé-Nicolle, qui aura pour mission d'obtenir une remontée en Ligue 2 dès la première saison. Ancien défenseur d'Angers, Ollé-Nicolle, 58 ans, est passé par Clermont (L2) et Nice (L1), mais aussi Chypre, l'Algérie et le Bénin. Arrivé à Orléans en 2016, il avait été remercié en février face aux difficultés de l'équipe, lanterne rouge de Ligue 2.

AFP