Radwanska et Kuznetsova
La poignée de mains entre Agnieszka Radwanska (N.3) et Svetlana Kuznetsova (N.26) | AFP - PATRICK KOVARIK

Radwanska tombe sur un os

Publié le , modifié le

Agnieszka Radwanska a sombré. La tête de série N.3 est passée à côté de son match et quitte Roland-Garros dès le 3e tour. La Polonaise n'est pas la seule fautive. En face, Svetlana Kuznetsova a rappelé au public qu'elle avait remporté le tournoi en 2009. Grâce à la bagatelle de 27 coups gagnants, elle s'est largement imposée 6-1, 6-2.

C'est un premier coup de tonnerre dans le tableau féminin. Vainqueur de trois tournois WTA cette saison dont un dernier sur terre à Bruxelles, Radwanska se posait comme l'une des favorites de ce Roland-Garros avec une belle carotte au bout, la place de N.1 mondiale. Mais en Grand Chelem, la Polonaise est la seule pensionnaire du Top 10 à ne pas avoir atteint une demi-finale. Cinq fois elle avait bloqué en quarts. Si ce n'était que le 3e tour, face à une Kuznetsova qui menait 9-3 dans leurs face-à-face, il y avait un gros piège. Radwanska s'y est engouffré avec fracas.

La place de N.1mondiale s'éloigne

Expérimentée et pugnace, la Russe s'est montrée bien plus régulière et réaliste que la Polonaise. De ses dix balles de break obtenues, Radwanska n'en convertissaient que deux quand Kuznetsova affichait un joli taux de 50% (7/14). Il n'en fallait pas plus pour dérègler le jeu de la N.3 mondiale à la deuxième balle si faible. "Elle était très agressive, des 2 côtés. Elle avait une réponse à tout, à tout ce que j'essayais", constatait-elle en conférence de presse. "Elle a très bien  démarré. Après 2 ou 3 minutes, j'étais déjà menée 5 à 0, elle faisait tout bien tout simplement aujourd'hui ! Il n'y avait rien que je puisse faire." Résultat, deux petits sets 6-1, 6-2 en 1h12 et une belle occasion de disputer la place de N.1 mondiale à Viktoria Azarenka et Maria Sharapova qui s'envole. La Bélarusse et la Russe poursuivent, elles, leur duel à distance. Sharapova a continué d'expédier ses matches. Son 2e tour face à la Japonaise Morita n'a duré qu'une heure (6-1, 6-1). Azarenka jouera elle en fin de journée son 3e tour contre la Canadienne Wozniak.

La N.1 mondiale tient le choc

Cela aurait pu être le match-piège. Programmé en cinquième rotation sur le court Suzanne-Lenglen, le match opposant Victoria Azarenka à Aleksandra Wozniak a fini par être envoyé sur le court N.1, un peu avant 20h. Une journée d'attente, un échauffement fait sur le court en début d'après-midi, et une 58e mondiale en face, voilà qui pouvait faire perdre la tête à la N.1 mondiale. D'autant que le début du match tournait bizarrement, la Bélarusse faisant le break d'entrée avant de perdre son service. Elles restaient au coude à coude jusqu'à 4-4, moment que choisissait la protégée d'Amélie Mauresmo pour ravir le service adverse (5-4), et empocher la manche (6-4). Le Scénario était exactement le même au deuxième set, sauf qu'Azarenka faisait le break cette fois au septième jeu (4-3). Et après 1h25, elle s'imposait 6-4, 6-4. Pour le moment, sa place en tête de la hiérarchie mondiale est toujours assurée. Mais méfiance...