Le patron du Tour de France Christian Prudhomme
Le patron du Tour de France Christian Prudhomme | AFP - Lionel Bonaventure

Prudhomme: "le forfait de Wiggins ? Une demi-surprise"

Publié le , modifié le

Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, a qualifié de "demi-surprise" le forfait annoncé vendredi du vainqueur sortant, le Britannique Bradley Wiggins, pour la 100e édition (29 juin au 21 juillet). "On le sentait venir", a déclaré à l'AFP le directeur du Tour. "C'est une demi-surprise, voire un quart de surprise après son abandon du Giro. J'étais en Angleterre la semaine dernière et la presse laissait entendre que c'était peut-être plus sérieux qu'on l'avait cru au départ".

Wiggins, qui a abandonné le Giro le 17 mai à cause d'une infection pulmonaire, a souffert d'une inflammation à un genou qui l'a empêché de  s'entraîner comme il le souhaitait ces dernières semaines. "Il n'a pas eu de grands résultats cette année même s'il y a eu une montée  en puissance au début du Giro, avec cette victoire dans le contre-la-montre par  équipes", a ajouté le directeur du Tour. Christian Prudhomme a rappelé que le forfait du tenant du titre n'était pas  un cas de figure inédit: "Ce n'est pas si rare que ça, surtout dans les années 1980. C'est grâce au forfait de Bernard (Hinault) en 1983 que l'on a assisté à l'avènement de Laurent Fignon."

"Pour les observateurs, il subsistait un point d'interrogation dans l'équipe Sky même si Dave Brailsford avait fixé le leadership (en faveur de Chris Froome). Là, il y aura une maison Sky bien structurée qui mènera le  combat, avec Chris Froome, contre les autres favoris du Tour, Alberto Contador,  Cadel Evans, Tejay Van Garderen, Joaquim Rodriguez et, pourquoi pas, la grosse  cote,le grimpeur colombien Nairo Quintana", a relevé Christian Prudhomme. "Wiggins sera sans doute d'autant plus motivé au départ du Tour 2014, dans le Yorkshire", a conclu le directeur du Tour.

Le forfait de Wiggins (33 ans) a été annoncé vendredi en fin d'après-midi  par le biais d'un communiqué. "Brad ne sera pas prêt pour le Tour", a déclaré le patron de l'équipe britannique, Dave Brailsford, en ajoutant que le coureur  avait besoin d'un repos supplémentaire.

AFP