Plushenko ne patinera pas à Sotchi

Publié le

Pour avoir fait des apparitions dans des spectacles en étant rémunéré, Yevgueny Plushenko ne pourra pas partir à la conquête d'une nouvelle médaille d'or lors des Jeux Olympiques à Sotchi, en 2014. La Fédération internationale a refusé d'assouplir sa suspension pour une durée illimitée, alors que le Russe n'avait pas fait appel en comptant sur la clémence de l'ISU.

L'année 2010 restera probablement comme une année noire dans l'esprit de Yevguny Plushenko. Après avoir dû se contenter de l'argent aux Jeux Olympiques de Vancouver au profit de l'Américain Evan Lysacek, alors que ses prestations méritaient l'or, le Russe ne pourra pas défendre ses chances à domicile en 2014. Le "Tsar" ne remportera peut-être jamais plus de médaille d'or olympique, lui qui avait été couronné en 2006 à Turin et a par ailleurs été trois fois champions du monde et six fois champion d'Europe. La raison est simple: après les JO de Vancouver, le patineur a participé à des spectacles sur glace rémunérés en Russie comme à l'étranger, sans autorisation préalable de la Fédération. Et il avait déclaré forfait pour les Mondiaux du mois de mars en prétextant une blessure. La sanction était tombée en juin dernier, et elle a été confirmée par la Fédération internationale (ISU). "L'ISU annonce qu'aucun appel contre cette décision n'a été déposé par M. Yevgeny Plushenko dans le délai prévu de 21 jours, et que par conséquent cette décision est devenue définitive. Les membres de l'ISU sont obligés de prendre en compte l'inéligibilité de M. Yevgeny Plushenko pour toute activité associée à l'ISU."

L'un des plus grands patineurs de l'histoire, qui était sorti de se retraite pour tenter le doublé olympique eu Canada quatre ans après Turin, comptait bien que son aura et son palmarès fasse changer d'avis les membres de la Fédération. C'est pour cela qu'il n'a pas fait appel. Mais la clémence n'était pas au rendez-vous. Et selon un membre de l'ISU, "sa suspension ne comporte aucune limite précise dans le temps. Les demandes de réintégration devront être soumises conformément aux règlements de l'ISU". A 27 ans, comme tant d'autres avant lui, Plushenko ne sera peut-être plus visible dans des compétitions sportives.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze