Alberto Contador (Saxo-Tinkoff) à côté de Mark Cavendish (Omega Pharma)
Alberto Contador (Saxo-Tinkoff) à côté de Mark Cavendish (Omega Pharma) | JOEL SAGET / AFP

Philippe Mauduit: "Les équipes se marquent"

Publié le , modifié le

Le directeur sportif français du Team Saxo-Tinkoff a dressé un premier bilan concernant ses troupes à l’occasion de ce sixième jour de course. Il est également revenu sur la performance de son équipe lors du chrono, et a pris acte du marquage exercé entre elles par les grandes formations.

Philippe, quel bilan tirez-vous de ce début de Tour de France ?

On pourrait presque dire que c’est mieux que le plan prévu avant le Tour. L’équipe va bien, tout le monde a le moral, le staff, les coureurs. On est dans les temps et il n’y a pas de souci particulier. Bien sûr, il y a eu la chute d’Alberto (Contador) sur la première étape, mais il s’en est finalement bien remis.

Le comportement d’ensemble de votre équipe doit forcément vous satisfaire…

Sur le chrono par équipes, au regard des pronostics, on ne pouvait être que satisfait, même si nous avions entière confiance en nos bonhommes. Pour nous, ce n’était pas une surprise. On leur avait parlé de ce contre-la-montre depuis très longtemps et on l’avait travaillé en venant s’entraîner cet hiver en Corse.

On a l’impression d’assister à un jeu de dupe entre les meilleures équipes depuis le départ de Corse. Est-ce pour cacher son potentiel ?

Toutes les équipes se marquent, s’observent, mais ça fait partie du jeu. La route est encore longue pour arriver à Paris et les leaders ne peuvent pas se dévoiler sur les terrains qu’on a eu jusqu’à maintenant. Les Pyrénées seront un premier gros morceau

 

Vidéo: Contador se sent de mieux en mieux

Voir la video