Phelps 2011
Michael Phelps | AFP - MARK RALSTON

Phelps, toujours roi du papillon

Publié le , modifié le

L'Américain Michael Phelps est devenu champion du monde du 100 m papillon en s'imposant en 50"71. Phelps a devancé le Polonais Konrad Czerniak, 2e en 51"15, et l'Américain Tyler McGill, 3e en 51"26. Au delà du troisième titre mondial consécutif sur la distance (2007 et 2009), après avoir été médaillé d'argent (2003 et 2005), au delà des titres olympiques (2004 et 2008), il s'agissait de la dernière course individuelle de l'Américain dans un championnat du monde.

25. Le nombre de médaille d'or en Championnats du monde. 6. Le nombre de médailles à Shanghai (or sur 200 m papillon et relais 4x200 m nage libre, argent sur 200 m nage libre et sur 200 m 4 nages, bronze sur le  relais 4x100 m nage libre) en attendant le relais 4x100 4 nages. Pas si mal pour un nageur qui ne s'est entraîné que trois fois par semaine cette saison, histoire de se ménager dans la perspective des Jeux Olympiques de Londres. "Être capable d'enchaîner toutes ces demis et ces finales, c'est quelque chose que je n'ai pas pu faire (physiquement) depuis un moment", se réjouit Michael Phelps, qui est inscrit dans sept épreuves en Chine.

Rassuré

Il est vrai que depuis trois ans, Michael Phelps est passé par le feu et l'eau. Peu motivé à l'idée de retrouver les contraintes de l'entraînement après son exploit en Chine, il a subi les foudres de la presse américaine en 2009 après avoir été photographié en train de fumer une pipe à cannabis.  Suspendu trois mois par la fédération américaine, il a connu l'affront d'une défaite sur 200m nage libre contre l'Allemand Paul Biedermann lors des championnats du monde de Rome la même année, malgré cinq titres dans la compétition. Le meilleur nageur de tous les temps a fait des championnats du monde de Shanghai une bonne préparation les JO qui débuteront le 27 juillet à Londres et marqueront, a-t-il annoncé, la fin de sa carrière hors norme. "J'essaie de voir ce dont je suis capable sur une semaine comme celle-là, voir l'état de forme qu'il me faut atteindre", a-t-il dit mercredi pour se rassurer sur sa capacité à accumuler à nouveau les courses.

Un sérieux rival

Depuis deux ans, l'Américain doit faire face à une menace bien plus grande: Ryan Lochte. Quadruple médaillé d'or aux Mondiaux-2009, ce dernier a déjà à Shanghai devancé deux fois Phelps , sur 200 m nage libre et 200 m 4 nages, et a remporté vendredi un 3e titre, sur 200 m dos. Il est le deuxième, après l'Américain Ian Crocker, à avoir infligé deux défaites en Mondiaux au meilleur nageur de l'histoire. Surtout, jeudi, il est devenu le premier à battre un record du monde en grand bassin depuis la disparition des combinaisons, au 1er janvier 2010, sur 200 m 4 nages grâce à des coulées impressionnantes, marques de fabrique... de Phelps. "Je voulais faire quelque chose que tout le monde pensait impossible", a-t-il avancé. Il ne pouvait que recevoir le satisfecit du maître. "Il a mis bout à bout de petites choses", a estimé celui-ci. "Il a amélioré des tonnes sa technique sous l'eau. Il a gagné en vitesse de base. Il est super concentré maintenant et ça se voit." Une piqure dans l'orgueil de Phelps. Oui, il n'y a pas meilleur préparation pour 2012.

Mathieu Baratas