Petacchi lampre point levé 07072010
La rage de vaincre d'Alessandro Petacchi | AFP - PASCAL PAVANI

Petacchi et Cunego en pointe à la Lampre

Publié le , modifié le

La logique a été respectée à la Lampre où les Italiens Alessandro Petacchi et Damiano Cunego ont été choisis pour être les chef de file de la formation italienne sur les routes du Tour de France. Ils seront épaulés par leurs compatriotes Leonardo Bertagnolli, Matteo Bono et Adriano Malori, sacré le weekend dernier champion d'Italie du contre-la-montre. Grega Bole, Danilo Hondo, Denys Kostyuk et David Loosli seront eux aussi du voyage.

Maillot vert du Tour de France 2010, Alessandro Petacchi a logiquement eu les faveurs de Roberto Damiani, le manager de la Lampre, pour endosser le rôle de leader sur les routes de France. Ses récentes victoires sur les Tours de Catalogne, de Turquie et d'Italie ont également pesé en sa faveur. Il sera accompagné par Damiano Cunego, 29 ans et trois Tours de France au compteur. Cet ancien vainqueur du classement des jeunes a terminé dernièrement deuxième du Tour de Suisse. Cette saison, Cunego a aussi effectué de belles prestations : 3e du Tour de Sardaigne et du Monte Paschi Strade Bianche, 8e de Tirreno Adriatico. 

A leurs côté, Cunego et Petacchi pourront compter sur le jeune Adriano Malori (23 ans), nouveau champion d'Italie du contre-la-montre. En 2008, il avait décroché le titre mondial chez les espoirs. Si en 2010, pour sa première participation à un Grand Tour, il avait lutté pour ne pas abandonner après deux chutes - et fini lanterne rouge -, il y a fort à parier qu'il aura à coeur de faire mieux cette fois-ci. Les Italiens Leonardo Bertagnolli et Matteo Bono disputeront tous deux leur deuxième Tour de France.

Hormis ces cinq coureurs italiens, la Lampre a choisi de la jouer international. Ainsi Grega Bole, champion de Slovénie sur route, défendra une nouvelle fois les couleurs de la formation italienne sur le Tour. L'Allemand Danilo Hondo, l'ukrainien Denys Kostyuk et le Suisse David Loosli prendront eux aussi le départ le 2 juillet prochain.

Isabelle Trancoën