Jean-Christophe Péraud
Jean-Christophe Péraud, leader de l'équipe AG2R | AFP - Joël Saget

Péraud et AG2R toujours dans les temps

Publié le , modifié le

Il est évident que ce n’est pas trop le Tour des Français en cette année 2013. Seule l’équipe AG2R, dont la formation est 100% française, et qui demeure troisième au général par équipe, résiste. Pour sa part, Jean-Christophe Péraud, dixième de cette étape du Ventoux et neuvième au général, est toujours dans les temps pour réussir un top 10 à Paris. Lui et ses équipiers Romain Bardet et Christophe Riblon, qui faisait partie de l’échappée, reviennent sur cette quinzième étape "éprouvante".

"J’ai eu des sensations bizarres tout au long de la journée", raconte exténué Jean-Christophe Péraud. "Il y avait la chaleur. On a bu des bidons et des bidons. Dans le Ventoux, j’étais vidé. J’ai terminé avec des crampes".

"J’ai souffert dans le mont chauve, mais son approche a été encore plus difficile. Cela a roulé très vite sur le plat avec les Movistar qui ont roulé avec les Europcar pour la victoire d’étape", ajoute l’ancien vice-champion olympique de VTT. "Je me suis battu. J’ai limité la casse. Je suis à ma place. On va essayer de garder cette place jusqu’au bout ".

Bardet: "C’était très éprouvant"

Un espoir partagé par son jeune équipier Romain Bardet, révélation française de ce Tour. "On termine bien la deuxième semaine. On est dans les temps de passage pour un Top 10 pour Jean-Christophe".

"Cela a roulé à fond dans la vallée. Le peloton était en fil une bonne partie de la journée. On a fait plus de 45km / heures de moyenne. C’était très éprouvant. Il ne restait plus grand monde devant quand j’ai lâché. Je reviendrai, j’essaierai de progresser", ajoute le 19e de l’étape.

Les AG2R qui avaient également envoyé un homme à l’avant, pour décrocher une victoire d’étape, en la personne de Christophe Riblon : "Il fallait être devant. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer. Cela n’a pas été une réussite. Je sais à peu près à quelle allure ça monte. Ce n’était pas une surprise de les voir me doubler comme cela".

Vidéo: Peraud seul français encore dans le coup

Voir la vidéo-->Voir la video
 

Gilles Gaillard