Patinage Péchalat Bourzat 26012012
Les Français Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat | ©GERRY PENNY/EPA/MAXPPP

Péchalat/Bourzat champions d'Europe

Publié le , modifié le

Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat ont conservé leur titre de champions d'Europe de patinage artistique en danse sur glace. Déjà deuxième du programme court, les Français ont totalisé 164,18 points à Sheffield. Ils prennent le dessus sur les Russes Ekaterina Bobrova et Dmitri Soloviev qui terminent deuxièmes (160,23 points) et leurs compatriotes Elena Ilinykh et Nikita Katsalapov, troisièmes avec 153,12 points.

S'il s'agit de la toute première médaille tricolore de ces Championnats d'Europe, il s'agit surtout d'une grande première dans le monde de la danse sur glace française. C'est en effet la première fois qu'un couple conserve son titre de Champion d'Europe en dans sur glace. Entraînés à Detroit par la Russe Anjelika Krylova, les Français ont surtotu pris une belle revanche sur le programme court, à l'issue duquel leur deuxième place avait surpris tout le monde. Si seulement dix-sept centièmes de points (65,06 pts contre 64,89) séparaient les Français du duo Ekaterina Bobrova/Dmitri Soloviev, Péchalat ne décolérait pas de voir la prestation des Russes mieux notée... "Il y a deux jours on a fait le programme court. Franchement avec la performance qu'on a faite, notre meilleur programme de la  saison, pour nous c'était bouclé", a expliqué Nathalie Péchalat. "C'est bon, on gagnait et on pensait même avec 5 points devant les Russes. Et puis on a vu les notes et on n'a pas compris", a-t-elle dit.

Bourzat: "Plus d'émotion que pour le premier"
"Il y a plus  d'émotion que pour le premier titre. On a bataillé pour l'avoir (...). Il n'y a pas de Français qui ait fait le doublé d'affilé jusqu'à  présent. Maintenant il reste deux ans pour faire le titre (mondial). Après les  Jeux de Vancouver (2010), je l'avais dit, si je continue c'est pour faire  quatre fois champion d'Europe. Donc il nous en reste deux."

Mais cette fois, la paire bleue a totalement convaincu l'étonnant jury de Sheffield. "Fabian était hyper content après le libre et moi j'ai dit: +oh la la, on attend  les  notes !, a raconté Péchalat. Je n'ai pas envie de me faire de fausses joies+. On attend, la  pression monte et puis il y a l'émotion. Quand les notes sortent, c'est le  soulagement." Ils peuvent désormais se targuer d'avoir fait mieux que le couple Marina Anissina/Gwendal Peizerat, qui avait été sacré champions d'Europe en 2000 mais qui s'était classé deuxième en 2001, avant de reprendre finalement le titre en 2002. La France s'est souvent illustrée dans cette discipline, avec notamment le duo Isabelle Delobel/Olivier Schoenfelder -sacrés en 2007 et 2e en 2008- ou celui composé par Christiane et Jean-Paul Guhel, champions en 1962 et deuxièmes en 1960 et 1961.

Romain Bonte