Sally Pearson
Sally Pearson | AFP - OLIVIER MORIN

Pearson, nouvelle reine des haies

Publié le , modifié le

Déjà impressionnante en demi-finales, Sally Paerson a encore réalisé une démonstration en finale du 100m haies des Championnats du monde. L'Australienne n'a pas été rattrapée par l'enjeu, améliorant son temps pour finir en 12"28, alors que le record du monde est à 12"21. Derrière, les Américaines Danielle Carruthers et Dawn Harper (12"47) ont été départagées au millième. Dans le relais 4x400m, les Américaines ont fait un cavalier seul devant la Jamaïque et la Russie

Elle était vice-championne olympique en titre, mais elle était bien seule sur la piste de Daegu. Meilleur départ, une mise en action ultra-rapide, et pas une haie touchée, voilà la recette pour devenir la meilleure du monde sur 100m haies. C'est facile à dire, mais plus difficile à faire, mais Sally Paerson a été en tout point parfaite en finale. C'était déjà le cas en demi-finale, où elle avait déjà "claqué" la meilleure performance mondiale de l'année en finissant en 12"36. Pour conquérir l'or, elle s'est permis de faire monter la pression sur le record du monde détenu toujours depuis 1988 par la Bulgare Donkova (12"21), en terminant en 12"28. Un temps inimaginable jusque-là, mais que l'Australienne rend atteignable grâce à la 4e meilleure performance de l'histoire, un record en championnat du monde. 

Championne olympique à Pékin en 2008 devant Paerson, l'Américain Dawn Harper n'a pu que constater l'écart qui la sépare désormais de sa rivale, en finissant en troisième position, en 14"47, soit le même temps que sa compatriote Danielle Carruthers, qui la devance au millième.

En finale du 4x400m, les Américaines avaient décidé de mettre la pression sur toutes les autres nations en démarrant avec Sanya Richards-Ross puis Allyson Felix. Elles ont bien fait. En distançant les Russes puis en empêchant le retour des Jamaïcaines, les USA sont restées les reines du relais, s'imposant en 3'18"09 devant la Jamaïque (3'18"71) et la Russie (3'19"36). Deuxième relayeuse du quatuor américain, Allyson Felix a remporté sa 3e médaille en Corée du Sud, après celles, individuelles, du 400 m (argent) et du 200 m (bronze). Cet or est une récompense aussi pour Sanya Richards-Ross, qui a lancé le relais. La jeune femme avait perdu son titre individuel sur le tour de piste, terminant seulement 7e de la finale remportée par Amantle Montsho, du Botswana. Les Américaines en ont aussi profité pour réaliser la meilleure performance mondiale (MPM) de l'année.

Voir la video