Violences sexuelles dans le patinage : 21 entraîneurs mis en cause, la justice est saisie

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Patinage

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

D'après une information de l'AFP, plus de 20 entraîneurs ont été mis en cause dans des affaires de violences sexuelles dans le patinage. L'AFP précise également que la justice a été saisie. Depuis le début d'année, et les révélations de l'ancienne patineuse Sarah Abitbol ont libéré la parole et ont permis de mettre à jour de nombreux cas de violences sexuelles au sein de la Fédération française des sports de glace et ont conduit à la démission de Didier Gailhaguet.

En février dernier, Sarah Abitbol sortait son livre choc "Un si long silence" dans lequel elle racontait les violences sexuelles qu'elle avait subi durant des années comme patineuse. L'histoire avait provoqué la mise en route d'un rapport pour faire un état des lieux du monde du patinage de la part du Ministère des Sports par le biais de sa ministre Roxana Maracineanu.

21 entraîneurs mis en cause

Quelques mois plus tard, les résultats du dit rapport sont tombés. Ils mettent en cause 21 entraîneurs selon le communiqué du ministère dont voici les détails. "Douze ont été signalés pour des faits de harcèlement ou d'agressions sexuelles ; trois d'entre eux ont été condamnés, dans le passé, à des peines d'emprisonnement, fermes ou assorties d'un sursis ; sept dossiers concernent des violences physiques ou verbales ; deux autres cas enfin ont été rapportés à la mission concernant des entraîneurs décédés avant que les procédures engagées aient pu aller jusqu'à leur terme. Ces différents dossiers ont d'ores et déjà donné lieu à deux signalements au procureur de la République, au placement en détention provisoire d'un entraîneur (février 2020) et à cinq mesures administratives d'interdiction d'exercer (avril 2020)".

à voir aussi Sarah Abitbol : "La honte s'est transformée en fierté, c'est ma plus belle victoire" Sarah Abitbol : "La honte s'est transformée en fierté, c'est ma plus belle victoire"

Des entraîneurs sont aussi épinglés pour des problèmes d'alcool et d'avoir tenté d'initier des jeunes athlètes. Enfin si l'ex-président de la FFSG, Didier Gailhaguet n'est jamais cité dans les rapports, ces faits se sont déroulés durant son mandat et il se retrouve naturellement visé.

France tv sport francetvsport

Patinage