Papadakis Cizeron
Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, à Turin, en décembre 2019. | MARCO BERTORELLO / AFP

Rétro : Papadakis - Cizeron, le couple qui glisse sur le monde

Publié le , modifié le

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron séduisent le monde entier depuis près de cinq ans. Sur la glace, aucun titre, ou presque, ne leur résiste. À 24 et 25 ans, les deux Français sont les leaders de leur discipline. Retour sur un parcours (presque) sans faute.

Ils sont le couple du moment sur la glace. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, le duo français de patineurs artistique de danse sur glace, ne font qu’enchaîner les médailles et les records du monde. Gabriella Papadakis, 24 ans et Guillaume Cizeron, 25 ans, ont déjà presque tout gagné. Quatre fois champions du monde (2015, 2016, 2018 et 2019), quintuple champions d’Europe (de 2015 à 2019) et vice-champions olympiques en 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud, il ne leur manque que l'or olympique. 

2015, l’année de la révélation

C’est en 2015 que le tandem se révèle. Le 27 mars 2015, à Shanghai (Chine), ils deviennent champions du monde de danse sur glace pour la première fois de leur carrière, sept ans après le dernier sacre d’un couple tricolore (Isabelle Delobel et Olivier Schoenfelder, ndlr) dans cette compétition.

Après seulement deux saisons chez les seniors, c’est la révélation. Les deux Français envoûtent le jury sur le Concerto pour piano numéro 23 de Mozart. Et une photo, devenue mythique, va faire le tour du monde, le fameux "baiser” qui compose leur prestation artistique. 

Le tandem français lors du fameux "baiser" en Chine.
Le tandem français lors du fameux "baiser" en Chine. © TORU YAMANAKA / AFP

La chute qui a failli tout arrêter

Pourtant, le couple a failli tout perdre. En 2015, après leur premier sacre mondial, Gabriella Papadakis fait une chute sur la tête lors d’un entraînement. Victime d’une commotion cérébrale, elle reste plusieurs minutes sans pouvoir bouger, ni parler. Mais la jeune femme s’accroche, suit sa rééducation puis renfile les patins. Moins d’un an après, le couple remporte une nouvelle couronne mondiale. 

L'air canadien leur donne des ailes 

En 2018, aux Jeux olympiques de Pyeongchang, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron visent l’or olympique. Le couple y croit jusqu’au bout mais se font battre d’à peine un point par leurs principaux rivaux et amis, les Canadiens, Tessa Virtue et Scott Moir.

D’ailleurs, les couples s’entraînent ensemble à Montréal, où les Français ont pris leur quartier depuis 2014. Un changement d’ambiance avec leur Auvergne natale qui a porté ses fruits depuis 2015. En décembre dernier, à Turin, en Italie, le tandem Papadakis - Cizeron s'impose lors de la finale du Grand Prix avec 219,85. Absent de l’édition 2018, il l’avait déjà remporté en 2017.
 

Nouvelle jeunesse sur glace

Depuis 2015, et leur révélation aux yeux du grand public, le duo Papadakis et Cizeron envoûte la France et le monde entier. Ceux qui patinent ensemble depuis quinze ans se connaissent par coeur. Dans l’Hexagone, ils ont même dépoussiéré le patinage artistique, et la danse sur glace, lui donnant une nouvelle jeunesse. Une bouffée d’air frais et légère qui attire tous les regards à eux.

Ensemble, ils effleurent la glace plutôt que de la fendre. Exécutant chaque mouvement en parfaite harmonie, le duo ne fait qu’un sur la glace. "C’est vraiment une relation particulière. Ceux qui patinent depuis quatre ou cinq ans ensemble sont amis ou collègues de travail. Nous, on a une histoire profonde", détaillait Guillaume Cizeron au Parisien

Patinage