Nathan Chen
Nathan Chen | MIGUEL MEDINA / AFP

Mondiaux de patinage : Premier titre mondial pour Nathan Chen

Publié le , modifié le

L'étoile montante du patinage artistique américain Nathan Chen a été sacré champion du monde pour la première fois de sa carrière, à 18 ans, samedi à Milan (Italie).

En l'absence du double champion olympique en titre, le Japonais Yuzuru Hanyu, à la cheville droite encore convalescente, Chen, qui a multiplié les quadruples sauts comme à son habitude (six tentés dans son programme libre), a totalisé 321,40 points. Il devance très largement le Japonais Shoma Uno (273,77 pts), tombé trois fois samedi, et le Russe Mikhail Kolyada (272,32 pts), qui a lui chuté deux fois.
 

Le programme de Nathan Chen

Chen prend ainsi sa revanche sur des JO-2018 amers, où, arrivé en sérieux prétendant à l'or, il ne s'était classé que cinquième après un programme court catastrophique (seulement 17e) qu'un excellent programme libre n'avait pas suffi à compenser. Le patineur de Salt Lake City devient au passage le premier Américain médaillé d'or mondial depuis Evan Lysacek en 2009. Ce sacre vient récompenser celui qui a fait entrer le patinage mondial dans la surenchère des "quads", ces quatre tours en l'air. Il était devenu en 2016, à seize ans, le premier patineur à réussir quatre quadruples sauts dans un programme, aux Championnats des Etats-Unis. Puis un an plus tard, le premier encore à en poser cinq, aux Championnats des quatre continents. La démonstration de Chen mise à part, le programme libre messieurs s'est résumé à un festival de chutes sur la glace milanaise. Si ça n'a pas empêché Uno et Kolyada d'être médaillés, les chutes en série ont coûté très cher à deux autres prétendants au podium. Le Chinois Boyang Jin, médaillé de bronze mondial il y a un an, échoue au 19e rang (23e et avant-dernier du libre !) après être tombé à cinq reprises samedi, le tout jeune Américain Vincent Zhou, champion du monde juniors en 2017, au 14e, le prix de trois chutes.

Le beau programme du Français Romain Ponsart

AFP