florent amodio
Florent Amodio, en larmes après la dernière prestation de sa carrière lors du programme libre des Championnats d'Europe de Bratislava. | AFP

Patinage artistique : Fernandez champion d'Europe, Amodio brille pour sa dernière

Publié le , modifié le

L'Espagnol Javier Fernandez a remporté son quatrième titre de champion d'Europe de patinage artistique. Le Français Florent Amodio, qui participait à sa dernière compétition, a terminé quatrième malgré un programme libre très réussi.

L'Espagnol Javier Fernandez a remporté son quatrième titre consécutif de champion d'Europe de patinage artistique, en devançant à l'issue du programme libre l'Israélien Alexei Bychenko et le Russe Maxim Kovtun, jeudi à Bratislava. A 24 ans, Fernandez, également champion du monde en titre et 4e des JO 2014 à Sotchi (Russie) a réalisé un total de 302,77 points, dépassant pour la première fois les 300 points dans sa carrière.

Les adieux d'Amodio

Outre le nouveau titre de Fernandez, l'événement de ce programme libre était sans aucun doute la dernière prestation du patineur français Florent Amodio. Le public ne s'est d'ailleurs pas trompé, applaudissant chaleureusement son héros du soir. A 25 ans, il a décidé de raccrocher les patins et participait à sa dernière compétition. Champion d'Europe en 2011, 3e et 2e en 2012 et 2013 puis 13e en 2014 et 9e en 2015, Amodio a senti se creuser l'écart avec ses concurrents. Il a préféré mettre fin à sa carrière.

Pour ces championnats d'Europe, il est retourné avec Nikolai Morozov, l'entraîneur qui l'a amené au titre européen. Ils s'étaient séparés en 2013 avec pertes et fracas pour se retrouver aujourd'hui. Plus tôt dans la semaine, Amodio s'était classé 8e du programme court. Ce soir, il a brillé en terminant 2e du programme libre derrière Fernandez. Après sa performance, il est tombé à genoux avant de saluer le public et d'aller étreindre son entraîneur, lui aussi en larmes. Quatrième au classement final, il lui aura manqué un peu moins d'un point et demi pour accrocher une médaille. Mais personne ne lui en tiendra rigueur. 

La réaction de Florent Amodio

"Je ne pouvais  pas rêver mieux, ça ne peut pas être plus beau, c'est ce dont j'ai rêvé depuis  tous ces mois et putain, j'arrive à le faire ! Nikolai en bord de piste, ma famille, la fédé derrière, mes potes. Je crois que je n'ai jamais fait de toute ma carrière un programme en entier sans faute. Le faire là maintenant pour ma dernière, qu'est ce que je suis heureux, c'est vraiment mon rêve qui se réalise. C'est ma récompense, je crois que j'ai eu la seule standing-ovation mais ça montre que j'ai fait du boulot pas trop mal. Je suis très fier de moi aujourd'hui." 

"Tout au long du programme j'arrivais pas à y croire. Plus le programme se passait plus les sauts se passaient merveilleusement bien. J'entendais le public qui criait. J'ai juste exulté à la fin sur ma dernière série de pas, quand j'ai su que tout était fait. C'est vraiment le plus beau moment de toute ma vie de patineur, ça c'est sûr et certain. Je me suis fait très très plaisir. Que demander de mieux. J'ai été fort, j'ai eu les épaules aujourd'hui, j'ai fait mon boulot. L'histoire se boucle à merveille. Je suis très fier, je suis fier pour mes parents et je sais qu'ils sont fiers. J'ai même pas envie de pleurer, j'ai déjà pleuré tout à l'heure de toutes façons, mais je suis heureux."

Avec AFP