Evgenia Medveda
La patineuse russe Evgenia Medvedeva | AFP - ALEXANDER VILF

Mondiaux de patinage: Medvedeva nouvelle reine de la glace

Publié le , modifié le

La jeune Russe Evgenia Medvedeva est devenue la nouvelle reine de la glace en remportant avec brio l'épreuve dames des championnats du monde de patinage artistique à Boston. Troisième à l'issue du programme court, elle a réalisé un programme libre époustouflant pour finalement s'imposer avec 223,86 point devant l'Américaine Ashley Wagner et une autre Russe Anna Pogorilaya.

Medvedeva a brisé le rêve d'un succès américain à domicile. Mais les espoirs qui reposaient sur Gracie Gold, étaient trop lourds pour ses épaules. Alors qu'elle avait pris le meilleur après le programme court, l'Américaine a semblé perturbée après le récital de Medvedeva, ce qui lui a fait perdre tous ses moyens sur la glace. Elle a complètement raté sa sortie dans le libre, échouant encore à la 4e place, comme en 2015, au plus grand désarroi du public du TD Garden qui la voyait succéder à Kimmie Meissner, la dernière championne du monde américaine, sacrée en 2006. Heureusement pour la fierté nationale, Ashley Wagner a malgré tout apporté aux États-Unis une belle médaille d'argent (215,39 pts), devant une autre Russe Anna Pogorilaya (213,69 pts).

Pour l'or, Medevedeva était intouchable. Présentée comme la grande favorite pour ce le titre mondial, après ses démonstrations de la finale du Grand Prix en décembre et des Championnats d'Europe en janvier, la prodige de Moscou a retrouvé toute sa virtuosité qui l'avait désertée lors du programme court jeudi. Seulement troisième à mi-parcours, elle a éclaboussé de son talent le programme libre où elle a intégré pas moins de sept triple sauts et deux double axels. Pour expliquer ce brillant programme, crédité d'un score de 150,10 points, du jamais-vu, elle a avoué avec une simplicité désarmante et très poétique qu'elle n'avait plus aucune émotion en elle: "Je les ai toutes laissées sur la glace", a-t-elle expliqué. "J'étais en fait moins nerveuse que d'habitude, je me sentais bien sur la glace", a-t-elle commenté après son triomphe qui lui permet de devenir la première à enchaîner un titre mondial en junior et un sacre planétaire dès sa première année en senior. "C'est un moment que je ne suis pas prête d'oublier", a souligné celle qui succède à sa compatriote Elizaveta Tuktamysheva, qui, ce qui témoigne de la suprématie actuelle de la Russie, n'a pas réussi à décrocher son billet pour Boston.

Avec Medvedeva, 16 ans seulement, c'est une nouvelle génération qui prend le pouvoir. Signe des temps, la Japonaise Mao Asada,  triple championne du monde, a dû se contenter de la 7e place 

Duhamel-Radford conservent leur titre

En couples, les Canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford ont conservé leur titre mondial. Au terme d'un libre parfaitement exécuté et crédité de 153,81 points, nouveau record personnel, les champions du monde 2015, 2e après le programme court, ont devancé avec un total de 231,99 points les Chinois Sui Wenjing et Han Cong qui étaient déjà leurs dauphins en 2015 et qui avaient remporté le programme court. La médaille de bronze est revenue à Aliona Savchenko et Bruno Massot qui a fait ses débuts cette saison après deux années d'attente, le temps que Massot, de nationalité française, soit autorisé à représenter l'Allemagne. Les Russes Tatiana Volosozhar et Maxim Trankov, champions olympiques en titre, de retour cette saison après une année 2015 blanche, ont sombré à la 6e place finale. Le couple français Vanessa James et de Morgan Ciprès s'est classé 10e

Christian Grégoire

Patinage