Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron court Mondiaux 2019
Les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron lors de la danse rythmique des Mondiaux de Saitama. | Alexander Vilf / Sputnik

Mondiaux de patinage : Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron virent largement en tête

Publié le , modifié le

Une nouvelle formalité. À l'occasion des championnats du monde de patinage artistique, les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, déjà titrés à trois reprises en danse sur glace, ont encore une fois émerveillé l'ensemble des observateurs sur la glace de Saitama au Japon. Après avoir exécuté un programme court tout simplement parfait, le couple tricolore vire largement en tête de ces Mondiaux...

Un jour ou l'autre, les superlatifs manqueront tant les compétitions se suivent et se ressemblent pour Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. Depuis leur médaille d'argent aux Jeux Olympiques de PyeongChang en février 2018, le couple auvergnat n'en finit plus de gagner (4 compétitions pour 4 victoires) et surtout d'impressionner (autant de records du monde). À seulement 23 et 24 ans, Papadakis et Cizeron ont donc repoussé la perfection encore plus loin durant leur entrée en lice aux Mondiaux de Saitama (Japon).

Un énième record et plus aucun suspense

Dans ce programme court, sur des airs de tangos joués au violon et sur une chorégraphie du Britannique Christopher Dean, les Français, triples champions du monde, se sont littéralement envolés au-dessus de la glace nippone. En l'espace de deux minutes, le tandem Papadakis-Cizeron a rappelé à tout le monde qu'il était possible de faire mieux, encore et encore. En obtenant la note maximale à chaque élément, et avec un total de 88,42 points, les vice-champions olympiques ont littéralement explosé leur propre record du monde de la danse rythmique réalisé lors des championnats d'Europe le mois dernier (84,79 pts).

Un énième record qui devrait en précéder deux autres : ceux de la danse libre et du score cumulé. Car le suspense a déjà disparu au Japon. Derrière, un gouffre sépare Papadakis-Cizeron de leurs adversaires russes Sinitsina-Katsalapov (83,94 pts, 2e) et Stepanova-Bukin (83,10 pts, 3e). Un écart immense à ce stade...

VIDÉO - Revivez la partition magnifique de Papadakis-Cizeron

Patinage