Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron
Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron | AFP

Mondiaux 2018 - Gabriella Papadakis - Guillaume Cizeron, la reconquête

Publié le , modifié le

En argent il y a un mois aux jeux Olympiques de Pyeongchang, en argent déjà il y a un an aux Mondiaux-2017, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron veulent renouer avec l'or en danse sur glace aux Championnats du monde de patinage artistique, comme en 2015 et 2016. Le duo canadien Tessa Virtue et Scott Moir, qui les avaient devancés lors des deux dernières épreuves planétaires, ne sont pas là pour leur barrer la route de la plus haute marche du podium.

Oublier l'argent olympique. C'est un luxe que Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron peuvent se payer. Champions du monde en 2015 et 2016, les Français sont désormais candidats au titre sur chaque compétition. Le problème de tenue vécu par la patineuse lors du programme court à PyeongChang est derrière eux, de même que leurs rivaux Tessa Virtue et Scott Moir. Les Canadiens, qui les avaient devancé aux Mondiaux 2017 comme aux JO 2018, ont fait l'impasse sur l'échéance milanaise. Cela leur ouvre un boulevard.

"Ca va nous faire du bien de refaire les programmes avec la même préparation, mais avec moins de pression", estimait Gabriella Papadakis. "C'est une belle manière de finir la saison. En plus, vu ce qui s'est passé (aux JO), ça va nous permettre d'avoir une autre chance de performer, surtout la danse courte, de la façon dont on voulait le faire". A 22 et 23 ans, les deux patineurs ont désormais en tête les prochains Jeux Olympiques, pour transformer l'argent en or. Le chemin passe dès aujourd'hui par Milan.