Mondiaux Boston Papadakis et Cizeron
Les danseurs français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron | AFP - Timothy A. Clary

Mondiaux-2016: Papadakis et Cizeron déjà en tête

Publié le , modifié le

Les danseurs français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, champions du monde en titre, ont dominé le programme court des Championnats du monde de patinage artistique, mercredi à Boston. Avec un score 76,29 points (nouveau record personnel), les tricolores devancent deux couples américains Maia et Alex Shibutani (2e, 74,70 pts) et Madison Chock et Evan Bates (3e, 72,46 pts), tandis que les Italiens Anna Cappellini et Luca Lanotte, autres prétendants au podium, sont seulement 6e (70,65 pts).

Papadakis et Cizeron, respectivement âgés de 20 et 21 ans, peuvent devenir les premiers Français à conserver un titre mondial en patinage artistique. "On est heureux d'être là et d'avoir patiné comment on l'a fait, malgre la saison courte et difficile qu'on a eue", a insisté Papadakis. C'est une nouvelle expérience pour nous d'être en première place après le programme court"

Un programme impeccable

Les virtuoses français, passés en 30e et dernière position, ont époustouflé le public du TD Gardens avec leur valse sur la musique du compositeur polonais Abel Korzeniowski. Leur programme libre intitulé "Build A Home"est considéré par les observateurs comme encore meilleur que celui qui leur avait permis de ravir le titre mondial en 2015 à Shanghaï. 

La saison du couple associé depuis qu'ils ont l'âge de neuf ans, avait pourtant très mal débuté: Papadakis avait été victime d'une commotion cérébrale en août 2015 à l'entraînement. Leur préparation à Montréal, où ils sont installés depuis 2014, a pris du retard, ce qui ne les a pas empêchés de remporter les titres de champions de France et de champions d'Europe.

Peu avant de s'envoler pour Boston, Papadakis s'est blessée à un genou après avoir reçu un coup de patin involontaire de son partenaire. Ces mésaventures ne les ont pas perturbés. Signe de leur plénitude et domination sur la scène internationale, ils sont d'ores et déjà premiers à Boston, alors que lors de la conquête de leur second titre européen en janvier à Bratislava, ils n'occupaient "que" la 2e place après le programme court, avec un score de 70,74 points. Ils devraient logiquement confirmer et aller chercher l'or lors du programme libre jeudi.  

Christian Grégoire

Patinage