Satoko Miyahara
Satoko Miyahara | AFP

Miyahara remporte le Skate America

Publié le , modifié le

Handicapée par une blessure à la hanche depuis le début de la saison, la Japonaise Satoko Miyahara a retrouvé son meilleur niveau pour remporter le Skate America, ce dimanche à Lake Placid (New York). Impériale tout au long du week-end, la jeune patineuse de 19 ans, triple championne du Japon et vice-championne du monde en 2015, a dominé le programme court et le programme libre, obtenant un score final de 214,03 points, record personnel cette saison.

Miyahara a devancé sa compatriote Kahori Sakamoto (210,59 pts) et l'Américaine Bradie Tennell (204,10 pts).

L'Américaine Ashley Wagner, lauréate du Skate America en 2016 et vice-championne du monde la saison dernière, a brutalement interrompu son programme libre en raison d'une blessure à la cheville droite. "En tant qu'athlète, se retirer d'une compétition est la décision la plus difficile à prendre, a concédé la patineuse de 26 ans, au bord des larmes. Mais mon objectif, c'est de remporter les championnats nationaux américains (qualificatifs pour les Jeux olympiques de 2018, NDLR)" Les Américains Maia et Alex Shibutani, tenants du titre, ont remporté avec aisance l'épreuve de danse et se sont qualifiés pour la finale du Grand Prix dans deux semaines à Nagoya (Japon). Les vice-champions du monde 2016 faisaient leur retour à la compétition après leur victoire lors de la Coupe de Russie en octobre.

"On a changé beaucoup de choses à notre programme libre après la Russie, en particulier dans la seconde partie, a confié Alex Shibutani. Je crois que ça a vraiment payé aujourd'hui." "Alex et moi sommes très fiers de notre patinage ce week-end, a ajouté sa soeur cadette, Maia Shibutani. On est vraiment satisfaits de notre préparation après la Coupe de Russie. Ces deux performances se sont déroulées comme on le souhaitait. On a réalisé le concours qu'on voulait avant la finale du Grand Prix." Les Shibutani ont obtenu un score cumulé de 194,25 points, devançant largement les Italiens Anna Cappellini et Luca Lanotte (181,63 pts) et les Russes Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov (176,53 pts).

AFP