Patrick Chan
Patrick Chan | AFP PHOTO / JACQUES DEMARTHON

Le Trophée Bompard sans Papadakis-Cizeron mais avec Chan

Publié le , modifié le

Le Trophée Bompard, quatrième Grand Prix de patinage artistique, sera riche en stars, vendredi et samedi à Bordeaux, avec Patrick Chan et Elizaveta Tuktamysheva mais sans les danseurs français champions du monde, Gabriella Papadakis, victime d'une commotion cérébrale, et Guillaume Cizeron.

Triple champion du monde, le Canadien Patrick Chan avait pris une année de  pause après avoir été médaillé d'argent aux jeux Olympiques de Sotchi en 2014. Ressourcé, il a repris le chemin de la glace et signé un retour victorieux  au début du mois en remportant sa première compétition de la saison devant son  public, le Skate Canada à Lethbridge, deuxième Grand Prix. Il retrouvera en France le Kazakh Denis Ten, qui avait créé la surprise aux  JO-2014 en s'offrant la médaille de bronze. Le Kazakh a du pain sur la planche  et entend effacer sa 9e place obtenue pour sa rentrée au Skate America il y a  trois semaines.

Elle aussi était de la partie au Skate Canada et a à coeur de mieux faire.  La Russe Elizaveta Tuktamysheva veut une victoire en Grand Prix après avoir  fini deuxième à Lethbridge. La championne du monde et d'Europe en titre bataillera, comme à  l'accoutumée, avec sa compatriote Julia Lipnitskaia, qui avait fait sensation  l'année dernière en étant sacrée championne d'Europe à seulement 15 ans. Côté couples, les Russes Tatiana Voloszhar et Maxim Trankov étrenneront  leur premier Grand Prix depuis deux ans. Les champions olympiques 2012, qui se  sont mariés en août dernier, reprennent du service après une année de pause  pour blessure. 

A domicile, la France aura du mal à briller avec l'absence de Papadakis et  Cizeron. Le jeune duo, sacré champion d'Europe en janvier puis champion du monde en  mars, est frustré et déçu mais leur entraîneur n'a pas voulu prendre de risques  concernant la santé de la patineuse. Papadakis, âgée de 20 ans, est tombée sur la tête à l'entraînement le 28  août, à Montréal. Victime d'une commotion cérébrale, elle suit une méthode  réservée aux militaires américains pour rééduquer certaines de ses fonctions  cérébrales et n'est pas encore complètement guérie. La rentrée des danseurs français est donc repoussée et doit se faire aux  Championnats de France (17-20 décembre).

AFP