Kim Yu-na, la grâce incarnée
Kim Yu-na, la grâce incarnée | GABRIEL BOUYS / AFP

Kim Yu-Na vire en tête

Publié le , modifié le

La championne olympique sud-coréenne Kim Yu-na, qui fait son retour cette saison après deux ans d'absence, a tout de suite retrouvé ses sensations et repris les rênes de la catégorie dames en prenant la tête de la compétition en réalisant le meilleur score (69,97) points, lors des Mondiaux-2013 de patinage artistique, mardi à London (Canada). Kim Yu-na a devancé la championne du monde en titre, l'Italienne Carolina Kostner (66,86) et la Japonaise Kanako Murakami (66,64). La Française Maé Bérénice Méité à pris la 11e place (56,90).

Après sa longue absence, son break volontaire pendant lequel elle s'est surtout préoccupée de faire des affaires en étant l'ambassadrice de nombreux sponsors,  Kim Yu-na a choisi de revenir par passion. Et le moins que l'on puisse dire est que ces mois loin de la glace n'ont ni émoussé sa forme ni atteint sa technique de patinage. Elle a relevé le challenge sans trembler mais avec tout de même beaucoup de stress dans la patinoire canadienne.  Le public lui a réservé un accueil incroyable même s'il n'a pu voir la Kim Yu-na exceptionnelle d'il y a 3 ans.

Méité apprend

Pour Maé Bérénice Méité, cette 11e place provisoire constitue son meilleur score de la saison. La Française de 18 ans, originaire de la Côte d'Ivoire et du Congo, a préféré ne pas regarder la prestation de la championne olympique alors qu'elle patinait dans le dernier groupe, très relevé par la présence de la championne du monde en titre, l'Italienne Carolina Kostner, et la double médaillée d'or  mondiale, la Japonaise Mao Asada. La Française s'est montrée à l'aise même si évidemment elle a connu quelques erreurs. Très technique, Méité Méité doit progresser sur la 2e note, celle qui concerne tout ce qui n'est pas les sauts (transitions, pirouettes, expression). Mais elle a encore une marge de progression et espère grappiller quelques places à l'occasion du programme libre.

Vidéo: la prestation de Kim Yu-na

Voir la video

Christian Grégoire