Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron lors du Grand Prix.
Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron lors du Grand Prix. | le couple Papadakis-Cizeron remporte le Grand Prix

Finale du Grand Prix : le couple Papadakis-Cizeron titré pour la deuxième fois

Publié le , modifié le

Le tandem Gabriella Papadakis-Guillaume Cizeron a remporté samedi la finale du Grand Prix, qui se déroule à Turin (Italie). Les Français étaient déjà en tête à l’issue de la danse rythmique vendredi. Ce samedi, grâce à une danse libre parfaite, ils ont inscrit 136,02 points pour un score cumulé de 219,85. Le couple auvergnat, absent en 2018, avait déjà remporté le Grand Prix en 2017. Les Tricolores devancent largement deux couples américains : Chock-Bates (210,68) et Hubbell-Donohue (207,93).

Champions d'Europe, champions du monde et désormais, la finale du Grand Prix. Année civile 2019 faste pour Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. Le couple de patineurs français s'est offert un nouveau titre, samedi, du côté de Turin. Sur la glace italienne, ils ont décroché leur deuxième sacre dans la compétition, après 2017. Comme une évidence. 

Devant deux duos américains

Après un vendredi presque parfaitement maîtrisé, seule Papadakis perdant légèrement l'équilibre lors de la danse rythmique, le duo tricolore a confirmé la première place qu'il trustait depuis la veille. Samedi, le programme libre s'est déroulé sans accroc et le couple a terminé en tête avec 219,85 pts, sans toutefois battre de record. Il devance les duos américains Madison Chock et Evan Bates (210,68 pts) et Madison Hubbell et Zachary Donohue, tenants du trophée, 3e avec 207,93 points.

"On était stressés par un tel évènement, a admis Gabriella Papadakis. C'est la seule fois, en dehors des championnats du monde, où l'on peut se mesurer aux meilleures équipes. On est très satisfaits de notre performance. On a réalisé un programme très propre techniquement." Même son de cloche du côté de son partenaire, Guillaume Cizeron. "On est très fiers de notre équipe et d'avoir rendu nos entraîneurs si heureux".

Le point commun entre les Français et les deux duos américains qui complètent le podium ? Tous s'entraînent ensemble, à Montréal (Canada). "C'est totalement nouveau cette manière d'apporter ce genre d'amitié dans une compétition, a poursuivi Guillaume Cizeron. On se pousse et on s'inspire les uns les autres. Il y a un énorme respect entre nous et c'est ce qui rend ce titre si spécial."

    

France tv sport francetvsport

Patinage