Fédération française des sports de glace : Nathalie Péchalat élue présidente, dans la confusion

Publié le , modifié le

Auteur·e : francetv sport
Péchalat
Nathalie Péchalat. | IP3 PRESS/MAXPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'Assemblée générale de la Fédération française de sports de glace a élu ce samedi Nathalie Péchalat comme nouvelle présidente de la FFSG. La femme de 36 ans succède à Didier Gailhaguet, poussé à la démission dans l'affaire des violences sexuelles. L'ancienne patineuse a reçu 72% des suffrages, dans une élection qui s'est déroulée dans la confusion. Dans la matinée, les autres trois candidats avaient demandé le report de l'élection.

Le désordre s'est installé. Ce samedi matin, alors que l'assemblée générale de la Fédération française des sports de glace (FFSG) devait se tenir pour élir un nouveau président, trois des quatre candidats ont demandé son report. Le président du club d'Angers, Damien Boyer-Gibaud, a diffusé sur Twitter un communiqué où il annonçait conjointement avec les deux autres candidats, Michel-Ange Marie-Calixte et Gilles Jouanny, leur retrait de la course si l'AG n'est pas reportée. Ils jugeaient sa tenue impossible en raison de l'épidémie de coronavirus et des mesures du gouvernement. Ils dénonçaient aussi "une manipulation" en faveur de la favorite Nathalie Péchalat.

Finalement, le quorum a été atteint. Finalement, Gilles Jouanny a maintenu sa candidature. Finalement, l'ancienne patineuse a été élue à la présidence, avec 504 voix pour elle, aucune pour son opposant, et 154 votes blancs. "J'ai annoncé au téléphone, lors de l'AG, que je retirai ma candidature", avait déclaré un peu plus tôt à l'AFP Gilles Jouanny, expliquant qu'il ne pouvait pas se déplacer à cause d'un cas de coronavirus dans son immeuble.  160 présidents de clubs étaient invités à voter, physiquement lors de l'assemblée générale extraordinaire ou par procuration, leur poids en voix dépendant de la taille de leur structure.

Péchalat succède donc à Didier Gailhaguet, et va devoir maintenant reconstruire une Fédération gravement abîmée par les dernières affaires de violences sexuelles. Après plus de deux décennies de règne, Gailhaguet laisse sa place après avoir été forcé de démissionner par la pression politique et populaire.

Le sujet de TLS du 8 février dernier

Philippe Candeloro a, pour sa part, été élu au conseil fédéral, tandis que Noël Antoine Pierre, dans le contingent des athlètes de haut niveau, a été élu. Il participait aux derniers championnats du monde juniors

Jusqu'au bout, la Fédération des sports de glace a été prise dans la tourmente. Et il serait bien étonnant que le début de mandat de Nathalie Péchalat soit un long fleuve tranquille, avec ses anciens rivaux certainement désireux de poursuivre le combat.

francetv sport francetvsport

Patinage