La patinage artistique français dans la tourmente
La patinage artistique français dans la tourmente | AFP

Fédération des sports de glace: Damien Boyer-Gibaud à son tour candidat à la présidence

Publié le

Le président du club de danse sur glace d'Angers, Damien Boyer-Gibaud, 35 ans, a annoncé vendredi sa candidature à la présidence de la Fédération française des sports de glace (FFSG), secouée par un scandale de violences sexuelles dans le patinage.

Il s'agit de la troisième candidature après celles de l'ancienne patineuse Nathalie Péchalat et l'ex-juge de patinage artistique Marie-Reine Le Gougne. "Motivé par des sollicitations régulières, profondément inquiet pour l'avenir de notre fédération, j'ai souhaité consulter certains homologues présidents de clubs et de ligues avant de me prononcer", a indiqué Damien Boyer-Gibaud, dans un communiqué de presse transmis à l'AFP.

"Après mûre réflexion, je suis prêt maintenant à porter ce projet et à présenter dès aujourd'hui ma candidature à la présidence de la Fédération", a ajouté M. Boyer-Gibaud. Président bénévole de l'ADSG (Angers danse et sport de glace) depuis 2017, il est chef d'entreprise dans l'immobilier. En cas d'élection et "comme première mesure", M. Boyer-Gibaud créera "un bureau de l'éthique et de déontologie, cellule indépendante et professionnelle chargée de la prise en charge des victimes et de régler les conflits internes".

L'élection, organisée à la suite de la démission précipitée du président Didier Gailhaguet début février, aura lieu le 14 mars. L'ancienne patineuse Sarah Abitbol avait lancé une vague de révélations autour des violences sexuelles dans le patinage artistique en publiant fin janvier un livre-témoignage ("Un si long silence", Plon).

AFP

Patinage