Euro 2019 - Papadakis-Cizeron, leaders confortables après le programme court

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron sur le programme court
Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron sur le programme court | AFP - Kirill KUDRYAVTSEV

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, quadruples tenants du titre en danse sur glace, ont dominé le programme court des Championnats d'Europe de patinage artistique, assumant pleinement leur statut de favoris pour un cinquième titre consécutif. ils ont totalisé 84,79 points et ont devancé les Russes Alexandra Stepanova et Ivan Bukin (81,37) et les Italiens Charlene Guignard et Marco Fabbri (79,05). Samedi, ils tenteront de devenir les premiers danseurs sur glace à remporter cinq titres européens consécutifs et se rapprocher du record du record de six sacres continentaux des Soviétiques Lyudmila Pakhomova et Alexandr Gorshkov dans les années 1970.

Le cinquième titre consécutif se rapproche. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont maintenu leur cap lors du programme court des championnats d'Europe, à Minsk. Les triples champions du monde (2015, 2016, 2018) et vice-champions olympiques (2018) veulent repousser une fois de plus les limites de la concurrence. A Grenoble, lors de leur seule sortie internationale avec ce programme, ils avaient atteint un score de 84.13 points. Près de deux mois après, la note monte encore. Et leurs rivaux n'ont plus qu'à constater les dégâts.

A respectivement 23 et 24 ans, les deux patineurs tricolores ne sont plus qu'à un fil d'inscrire leur nom dans l'histoire de la discipline. Car avec plus de 3.5 points d'avance sur leurs premiers rivaux, les Italiens Charlene Guignard et Marco Fabbri, la marge est importante avant le programme libre. S'ils venaient à monter sur la plus haute marche du podium, il s'agirait d'un cinquième sacre européen consécutif, ce que personne n'avait réalisé avant eux. Ils ne seraient alors qu'à un titre du record de victoires, détenu par les Soviétiques Pakhomova et Gorshkov, sacrés à six reprises entre 1970 et 1976. Seule l'édition 1972 leur avait échappée, avec une médaille d'argent. 

Pour Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, le 6 à la suite n'est pas impossible. Il commence dès demain. 

Patinage