Meryl Davis et Charlie White champions du Monde de danse
Meryl Davis et Charlie White champions du Monde de danse | Getty Images - Ronald Martinez

Davis et White, danseurs en or à London

Publié le , modifié le

Les Américains Meryl Davis et Charlie White ont décroché leur 2e titre de champions du monde de danse sur glace avec un total de 189,56 points, lors des Mondiaux-2013 de patinage artistique, samedi à London (Canada). Les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir, champions olympiques et tenants du titre, ont pris l'argent (185,04) et le bronze est revenu aux Russes Ekaterina Bobrova et Dmitri Soloviev (169,19).

Péchalat-Bourzat prennent la sixième place

Péchalat et Bourzat, doubles champions d'Europe en titre et médaillés de bronze aux Mondiaux-2012, ont terminé à la 6e place (165,60). La France repart sans médaille de ces Mondiaux, à un an des jeux Olympiques de Sotchi (2014). La déception est énorme dans le camp français qui avait porté tous ses  espoirs sur Péchalat et Bourzat malgré une préparation tronquée par une  blessure de Bourzat. Le patineur s'est blessé début janvier à la jambe droite (déchirure à un adducteur). Les Bleus ont dû déclarer forfait pour les Championnats d'Europe fin janvier à Zagreb, où les Russes Bobrova et Soloviev, en embuscade derrière les  Français depuis 2 ans, se sont emparés de la couronne continentale avant de  prendre le statut de N.3 mondiaux à London.

Péchalat, 29 ans, et Bourzat, 32 ans, se sont élancés les derniers de la compétition sur la glace pour leur programme libre, entièrement monté sur des  musiques des Rolling Stones. Ils ont reçu 95,95 points, une note sifflée par le public. Les Français patineront l'année prochaine pour la dernière saison de leur  carrière avec une point d'orgue les jeux Olympiques à Sotchi (Russie), où il  sera difficile de déloger les Russes chez eux. Davis et White ont reconquis le titre mondial qu'ils avaient remporté en 2011, leur première médaille d'or et la première pour les Etats-Unis en danse. Virtue et Moir, tous deux natifs de London, ont perdu leur statut de N.1  mondiaux devant leur public, pour leurs derniers championnats du monde.

AFP