Florent Amodio
Florent Amodio | PHOTOPQR/L'ALSACE

Amodio en argent, le titre pour Fernandez

Publié le , modifié le

Le Français Florent Amodio a décroché la médaille d'argent aux championnats d'Europe de patinage artistique samedi à Zagreb, derrière Javier Fernandez qui a remporté sa première grande victoire internationale, en obtenant la première médaille de l'Espagne. Brian Joubert termine au pied du podium.

Voir la video

Amodio avait pris l'avantage en terminant jeudi en tête du programme court, mais Fernandez, 21 ans, au terme d'une programme libre éblouissant ponctué de trois quadruples sauts, a nettement refait son retard pour l'emporter avec 274,87 points et devancer le Français (250,53 pts) et le Tchèque Brezina (243,52 pts).

Amodio, champion d'Europe 2011 puis 3e l'an dernier lors d'une saison plus délicate à gérer, complète ainsi sa collection de médailles au niveau continental à seulement 22 ans.  Amodio, qui a pourtant réussi pour la première fois de sa carrière deux quadruples sauts (la plus grosse difficulté technique) dans un même programme, est resté à plus de 20 points (250,53 pts) de Fernandez, qui en a réalisé trois. 

Amodio complète sa collection

De son côté, Fernandez est seulement le 3e patineur de l'Histoire à réussir une telle performance au cours d'un même programme, après l'Américain Timothy Goebel en 1999 et le Français Brian Joubert, 4e samedi, en 2006. Il avait pour la première fois réussi trois quadruples sauts dans un même programme lors de la finale du Grand Prix, en décembre à Sotchi.   Avant lui, l'Espagne n'avait même jamais remporté la moindre médaille dans un grand championnat en patinage artistique.

Depuis quelques saisons, et une progression constante (35e aux Mondiaux de 2007, 9e en 2012; 28e eux Euro de 2007 et victorieux cette année), après avoir connu un premier succès l'an dernier au Skate Canada, le triple champion d'Espagne était attendu depuis longtemps sur un podium majeur, mais il avait souvent échoué jusque là en raison d'un mental friable. Cette fois-ci c'est la bonne, moins de deux après avoir quitté le Russe Nikolai Morozov (actuel coach d'Amodio) pour s'exiler au Canada  pour travailler avec Brian Orser, l'homme qui a mené la Sud-coréenne Kim Yu-na au titre olympique en 2010. Un pari enfin gagnant.