Tweets & shows : L'éventuel rachat de l'OM fait réagir les supporters marseillais... Le best-of des réseaux du jour

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Giffard
Logo OM

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Même si le confinement est levé, le monde du sport reprend doucement ou presque. L'éventuel rachat de l'Olympique de Marseille, avec à sa tête, Mourad Boudjellal, anime la twittosphère depuis plus de 24h. Si Jacques-Henri Eyraud a fait part ce samedi que le club n'était pas à vendre, les supporters se sont empressés de réagir. C'est un épisode 84 spécial OM du Tweets & Shows qui vous attend.

Le patient du jour

"Je préfère me garder de tout commentaire". Ce sont les mots d'un supporter inconditionnel de l'Olympique de Marseille, René Malleville. Dans le flou, comme la majorité des fans du club phocéen, l'homme de 73 ans préfère se montrer patient tout en évoquant la possibilité que le projet aboutisse. "Si ce projet arrive à ses fins, ce serait colossal", explique-t-il. Sur son compte Twitter, la personnalité qui compte plus de 100 000 abonnés avoue, dans une vidéo, qu'il n'a jamais vu une telle somme (700 millions d'euros) mise sur l'OM. 

Le furieux du jour

Le rachat de l'Olympique de Marseille porté par Mourad Boudjellal n'a pas fait que des heureux. Déjà en négociation avec le Sporting Club de Toulon, l'ancien président du RCT a dévoilé publiquement ce vendredi le projet qu'il menait envers le club vainqueur de la C1 en 1993. Une double-casquette qui n'a pas vraiment plu à tout le monde : "Ça se situe comment sur l'échelle de la saloperie ?", a commenté un twittos anonyme en colère.

Le non-vendeur du jour

Jacques-Henri Eyraud n'est pas le seul à ne pas vendre l'OM. "Mathias Monti" aimerait que l'ensemble des supporters laissent leur chance à la direction actuellement en place. Il met en avant des complications rencontrées par Mourad Boudjellal quand il était à Toulon. Le jeune ajoute même qu'il ne s'agit pas de la bonne personne pour le club phocéen. Affaire à suivre...

Le visionnaire du jour

Un supporter marseillais avait annoncé qu'il apprécierait voir Mourad Boudjellal à la tête de son club le 18 mai dernier expliquant qu'il était excédé que des Parisiens gouvernent à l'OM (Jacques-Henri Eyraud est né à Paris, ndlr). Un souhait qu'il s'est empressé de rediffuser ce samedi sur son compte Twitter. 

L'incompréhension du jour

"L'OM n'est pas à vendre". Le président l'a assuré en conférence de presse cet après-midi et cette phrase n'a peut être pas fait l'unanimité. Avec un endettement à plus d'une dizaine de millions d'euros, le recrutement risque d'être délicat pour André Villas-Boas. Ce fan de l'Olympique de Marseille ne comprend pas pourquoi les dirigeants de son équipe de cœur refusent une éventuelle arrivée de l'ancien président du RCT. "Que cherchent-ils ?", s'est interrogé le supporter. 

Le radical du jour

"Bref il n'y aura aucune vente". Ce twittos a pris à la lettre la déclaration de Jacques-Henri Eyraud et n'a pas envie de rêver d'une quelconque vente du club. Après les annonces faites par le président, les supporters ont réagi sur Twitter en exprimant leur point de vue. Certains sont déçus, voire même frustrés, d'autres préfèrent attendre, quitte à ne plus croire au projet de rachat. Peut-être pour savourer la surprise, si elle a lieu...

Paul Giffard paul_gfrd