Evan Fournier

Tweets & shows : Fournier, Lizarazu, Hegerberg... Le best-of des réseaux du jour

Publié le , modifié le

En cette période compliquée de confinement et alors que le monde du sport est lui aussi à l'arrêt, nous mettons en avant celles et ceux - professionnels ou amateurs - qui font parler d'eux sur les réseaux sociaux depuis les dernières 24h. L'idée ? Débusquer des moments de détente, de partage et diffuser des ondes positives. Episode 4 de ce nouveau rendez-vous, régalez vous !

• Le déçu du jour

En pleine période de confinement, nous avons aussi envie de se faire plaisir en mangeant des bonbons devant un film. Malheureusement pour Evan Fournier, sa demande risque de ne pas aboutir. L'arrière du Magic d'Orlando aimerait que des confiseries de la marque française Lutti lui parviennent. Selon lui, c'est la galère aux Etats-Unis.

• L'entraîneur du jour

Si Teddy Riner avait enfilé le costume de coach hier, c'est au tour de Bixente Lizarazu de vous proposer un circuit pour avoir des "bras de bûcherons". Malgré la sortie de la saison 4 de La Casa de Papel, c'est bien l'ancien joueur du Bayern Munich votre professeur ce vendredi. Le champion du monde 98 exerce plusieurs séries de tractions pour son entraînement numéro 14 de la quarantaine. Chacun son niveau, faites attention à vous.

• Le coiffeur du jour

Se rendre chez le coiffeur en période de confinement est infaisable. C'est pourquoi Lando Norris a décidé de se couper les cheveux tout seul. Le pilote de McLaren, adepte de la plateforme Twitch, avait promis de se raser la tête si sa communauté levait 10 000$ (environ 9 200 €) pour lutter contre le coronavirus. Un seuil que les fans du jeune Britannique ont dépassé de 2 000$. Chose promise, chose due... Il a donc saisi, en plein direct, une tondeuse. Ses supporters l'appellent à présent "Baldo Norris" ("bald" signifie "chauve" en anglais).

• Le come-back du jour

Après avoir subi une rupture des ligaments croisés du genou droit fin janvier, l'attaquante de l'Olympique Lyonnais Ada Hegerberg a repris le chemin de l'entraînement ce vendredi. La Norvégienne, première femme à remporter le Ballon d'Or en 2019, commence par faire du vélo et des petits exercices pour renforcer le muscle.

• Le cuisinier du jour

Vous avez déjà rêvé d'un bon petit déjeuner de champion ? Le chef Stéphane Molliens vous concocte sa recette. Le multi-médaillé paralympique propose au menu : deux œufs sur le plat avec un peu de sel, un jus de fruits avec des oranges et du citron pressé, un café, du pain complet avec de la confiture et de la compote de pommes et poires maison. De quoi faire le plein d'énergie pour toute la journée.

• Le challenge du jour

Certains joueurs s'ennuient beaucoup trop pendant le confinement. C'est le cas d'Andreas Pereira. L'international brésilien joue les Bruce Lee. Sur le réseau social TikTok, le milieu de terrain de Manchester United fait parler sa souplesse de bon matin.

• Le célébration du jour

Dans la famille de Denis Bouanga, on est sur la même longueur d'onde niveau célébration. Pendant l'entraînement du joueur de Saint-Étienne, le petit Kaaïs, âgé de 2 ans et demi, imite son père en passant avec succès l'exercice d'appuis avec les échelles. Puis, il frappe le ballon entre les pieds d'une petite table, improvisée en but pour l'occasion. C'est alors que le petit garçon se précipite sur le parquet pour y glisser sur les genoux. Un moment de légèreté en cette période. 

Paul Giffard paul_gfrd