Eric-Maxim Choupo-Moting
Dites-moi pas que c'est pas vrai. | AFP

Le raté de Choupo-Moting vu par Twitter

Publié le , modifié le

D'abord buteur contre Strasbourg dimanche (2-2), Eric-Maxim Choupo-Moting a manqué l'immanquable. L'attaquant du PSG a même empêché Christopher Nkunku de marquer alors que le ballon prenait tranquillement le chemin des filets. Paris allait prendre l'avantage à la 28e minute, mais ce qui devait être un but s'est transformé en un sauvetage sur la ligne. Ce geste incompréhensible a valu à l'international camerounais un déferlement de réactions sur les réseaux sociaux. En voici un florilège.

Paris aurait déjà pu être sacré champion de France dimanche soir, mais Eric-Maxim Choupo-Moting en a décidé autrement. Aligné en pointe face à Strasbourg, sans le soutien de Mbappé, Cavani et Neymar, l'international camerounais tenait là une belle occasion de briller. L'ex-attaquant de Schalke 04 s'est d'abord mis en évidence en trouvant le chemin des filets à la 13e minute, pour inscrire son troisième but de la saison en Ligue 1.

Le PSG a ensuite été rejoint au score par les Strasbourgeois, portés par Nuno da Costa (26'), et seulement deux minutes après l'égalisation alsacienne, Christopher Nkunku trompe Mats Sels d'un piqué que se dirige droit vers le but adverse. L'arrière-garde strasbourgeoise est trop courte pour venir contrecarrer la course du ballon, mais Choupo-Moting tente de la pousser au fond des filets (enfin, on espère que c'était prévu) et se rate complètement. Il arrête la balle sur la ligne de but et empêche le PSG de prendre l'avantage. Paris n'a ensuite jamais réussi à faire le break et a dû se contenter d'un match nul (2-2) dans son antre.

"Je pensais que le défenseur allait peut-être prendre le ballon et, après, j'ai hésité à prendre le ballon, je me suis demandé si j'étais hors-jeu et ça va très vite. Je touche le ballon mais ça va sur le poteau et c'est très dommage car je crois que le ballon de Nkunku entrait normalement. Je suis désolé", a déclaré le joueur à la fin du match. Celui qui jouissait d'une belle cote de popularité au Parc des Princes a perdu de sa superbe, même si le public n'attendait pas de lui qu'il soit au niveau de ses prestigieux compères de l'attaque.

Evidemment, les réseaux sociaux, et plus particulièrement Twitter, s'en sont donné à cœur joie. Le poulain de Thomas Tuchel a notamment été comparé au malheureux Kostas Mitroglou. Un changement de biographie Wikipédia l'a brièvement envoyé au Racing Club de Strasbourg... 

France tv sport francetvsport