Tony Parker San Antonio Spurs
Tony Parker | Kevin C. Cox / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Parker, Tamgho, Depay... Ces sportifs qui se sont essayés au rap

Publié le , modifié le

Si les rappeurs utilisent d’abord des références sportives pour nourrir leurs "ego trips" et leurs rimes riches, les athlètes de haut niveau leur rendent plus ou moins bien la pareille. Certains d'entre-eux n'hésitent pas à prendre le "mic" pour envoyer deux, trois punchlines pendant leur temps libre. Pour votre plus grand plaisir, nous avons déniché cinq sportifs parmi tant d'autres qui se sont essayés à ce mouvement culturel et musical.

• Tony Parker

Comment ne pas commencer par l'icône du basket français ? Son album, intitulé Tony Parker, voit le jour en 2007. Battu par le grand Fatal Bazooka cette année-là, l'ancien meneur des Spurs de San Antonio avait monté un projet béton. Pour son œuvre, il s'était entouré de grosses pointures telles que le Duc de Boulogne Booba, du rappeur de Marseille Soprano et du chanteur américain Jamie Foxx. Pour l'écriture, Tony Parker a pu compter sur Eloquence. On notera que le natif de Bruges était en avance sur son temps, à l'heure où tout le monde rappe. Régalez-vous avec le morceau Balance Toi.

• Teddy Tamgho

Teddy Tamgho aime le rap et l'a toujours montré. Avant de s'élancer sur le sautoir, nous l'avons déjà aperçu à plusieurs reprises effectuer le "double rotor" de Kaaris, originaire de Sevran (93) comme lui. En 2011, le recordman en salle du triple saut (17,92 m) se lance en balançant un clash contre la presse. Poursuivi pour des faits de violence sur une athlète de 19 ans, le champion d'Europe de triple saut en salle avait été condamné par la Commission de discipline de la Fédération Française d'Athlétisme à une suspension de 12 mois dont 6 avec sursis. Frustré par cette décision, il s'en prend aux médias dans un rap en déclarant notamment : "On essaie de me descendre comme si j'étais un terroriste, je n'ai rien fait de grave (...) Hier, j'étais le rêve bleu, aujourd'hui je suis un cogneur de fille. Zéro bleu, zéro coma alors arrêtez de faire des films."

Le champion du monde 2013 ne s’est pas contenté de cette sortie puisqu’il a enchaîné avec plusieurs autres morceaux. L'année dernière, il s’est affiché avec le rappeur de la Mafia K’1 Fry OGB sur le titre Champion, dont le clip compte la présence de la légende Nelson Montfort

• Memphis Depay

Attaquant de l'Olympique Lyonnais et de l'équipe nationale des Pays Bas, Memphis Depay est aussi un artiste. Et c'est plutôt pas mal. Il n'y a pas que le foot dans la vie, il y a aussi le rap. L'ancien attaquant de Manchester United est un homme plein de ressources et le démontre depuis 2018. 

• Shaquille O’Neal

Entre le basket et le rap, la frontière a toujours été mince. Depuis 30 ans, "The Big Aristotle", comme on le surnomme, a sorti pas moins de quatre albums. De nombreux singles ont vu le jour et les grands noms du rap ont collaboré avec l'ancien pivot des Lakers de Los Angeles (Method Man, Notorious B.I.G. ou Common). Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il alignait les rimes autant que les paniers. 

• Earvin Ngapeth

Le volley ou le rap ? La star de l'équipe de France de volley Earvin Ngapeth a choisi les deux. En plus de briller sur les parquets, le réceptionneur-attaquant du Zenit Kazan maîtrise également l’art de la punchline et du chant. "J’écris tout le temps. Dès que j’ai un moment de libre, je vais au studio. Autant le partager avec les gens", a détaillé le joueur de 29 ans dans Le Parisien l'année dernière au moment de la sortie de son premier album, composé de sept titres. Son disque retrace son parcours. 

Paul Giffard paul_gfrd