Betancur
Carlos Betancur a remporté deux étapes et le général l'an passé. | ERIC FEFERBERG / AFP

Paris-Nice : la course au soleil se dévoile

Publié le , modifié le

Le parcours de l'édition 2015 de Paris-Nice, premier temps fort de la saison des courses par étapes en Europe, a été révélé ce mardi à Versailles. Du 8 au 15 mars prochain, les meilleurs coureurs du monde viendront s'affronter sur une course où il va falloir maîtriser l'effort du contre-la-montre...

Le parcours de cette 73e édition change radicalement de celui de la saison dernière. Cette fois,  les rouleurs seront avantagés par un prologue de 6.7km à Maurepas (Yvelines), et surtout par la dernière étape de la course, un contre-la-montre individuel sur  les pentes d'Eze (9,6 km à 4,7 %). "Les deux dernières fois, le vainqueur du col d'Eze a gagné aussi la  course", a annoncé le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, en faisant référence aux succès de l'Australien Richie Porte (2013) et du Britannique Bradley  Wiggins (2012).

Une arrivée inédite a été programmée par le directeur de course, François Lemarchand, au sommet du col de la Croix de Chaubouret (au-dessus de Saint-Etienne), pour le final de la quatrième étape. Les sprinteurs auront également l'occasion de s'exprimer, puisque deux étapes de plaine sont prévues en début  de semaine, exposées au vent et propices le cas échéant aux bordures, voire  d'une arrivée dans les vignobles de la vallée du Rhône avant le week-end  azuréen. On sait déjà que le plateau s'est enrichi de quelques grands noms du sprint (Kristoff,  Démare, Bouhanni, Greipel, Degenkolb, Boonen).

Péraud et Bardet au départ

Si le vainqueur du Tour de France 2014, l'Italien Vincenzo Nibali, a opté pour  Tirreno-Adriatico au contraire de l'année passée, son dauphin Jean-Christophe  Péraud, a d'ores et déjà prévu de participer à la "course  au soleil". Tout comme son coéquipier Romain Bardet, et quelques autres Français lancés vers  les classiques suivantes, tels Tony Gallopin, Sylvain Chavanel et Thomas  Voeckler.

"La course au soleil est de plus en plus ouverte à l'image du cyclisme. Un  Colombien (Carlos Betancur) a gagné pour la première fois l'an dernier, un  Australien a fait de même l'année précédente", a relevé le directeur du Tour Christian Prud'homme. A nouveau cette année, la victoire au général risque de se jouer à coup de secondes. 

Les étapes:
    8 mars: prologue à Maurepas, 6,7 km (contre-la-montre individuel)
    9 mars: 1re étape Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines) - Contres  (Loir-et-Cher), 192 km
    10 mars: 2e étape ZooParc de Beauval Saint-Aignan (Loir-et-Cher) -  Saint-Amand-Montrond (Cher), 172 km
    11 mars: 3e étape Saint-Amand-Montrond - Saint-Pourçain-sur-Sioule  (Allier), 179 km
    12 mars: 4e étape Varennes-sur-Allier (Allier) - Croix-de-Chaubouret  (Loire), 204 km
    13 mars: 5e étape Saint-Etienne - Rasteau (Vaucluse), 192 km
    14 mars: 6e étape Vence (Alpes-Maritimes) - Nice, 181,5 km
    15 mars: 7e étape Nice - col d'Eze, 9,6 km (contre-la-montre individuel)
   
    Les 20 équipes:
    France (5): AG2R La Mondiale, Bretagne-Séché, Cofidis, Europcar, FDJ
    Etats-Unis (3): BMC, Cannondale, Trek
    Belgique (2): Etixx, Lotto
    Russie (2): Katusha, Tinkoff
    Allemagne (1): Giant
    Australie (1): Orica
    Espagne (1): Movistar
    Grande-Bretagne (1): Sky
    Italie (1): Lampre
    Kazakhstan (1): Astana
    Pays-Bas (1): Lotto NL
    Suisse (1): IAM

Paris Nice