Paris – Nice, la Course au soleil redémarre

Paris – Nice, la Course au soleil redémarre

Publié le , modifié le

C’est la première grosse course à étapes de l’année. Un beau plateau s’apprête à prendre le départ de Châtou ce dimanche, pour rallier Nice la semaine prochaine. Sprinteurs, puncheurs, grimpeurs… Nombreux sont les prétendants au maillot jaune de leader. Passage en revue des têtes d’affiche de cette édition 2018 de la Course au soleil.

Les prétendants à la victoire finale

Ils sont plusieurs leaders à pouvoir prétendre à la victoire finale, dimanche prochain, à Nice. A commencer par le vainqueur sortant, Sergio Henao. Le grimpeur colombien se présente au départ de Châtou avec une solide équipe, où son coéquipier Wout Poels devrait également jouer les premiers rôles. Les habitués du top 10 sur le Tour de France, à savoir Jakob Fuglsang (Astana), Bauke Mollema (Trek), Tejay Van Garderen (BMC)… ou encore Simon Yates (Michelton Scott) et Ilnur Zakarin (Katusha), seront également à surveiller de très près. Daniel Martin (UAE Emirates), 3e de l’édition 2017, peut également venir jouer les trouble-fêtes. 

De jeunes coureurs pourraient également s’illustrer cette semaine. Les paris de la rédaction ? Marc Soler (Movistar), 3e de la Ruta del Sol il y a une dizaine de jours, mais aussi Sam Oomen (Team Sunweb), 22 ans seulement et vainqueur l’an dernier du réputé Tour de l’Ain pour sa première saison chez les professionnels. 

Paris – Nice, la Course au soleil redémarre

Côté Français, les trois membres du top 10 final de l’an passé sont à nouveau au départ : Tony Gallopin (10e, AG2R La Mondiale), Warren Barguil (8e, Fortuneo) et Julian Alaphilippe (5e, Quick Step Floors) sont bien évidemment candidats à la victoire finale. 

Les sprinteurs

Il y a là aussi du (très) beau monde, côté sprinteurs. C’est bien simple, tous les sprinteurs en forme sont présents. Que ce soit Elia Viviani (Quick Step Floors), qui compte déjà cinq victoires cette saison, mais aussi Dylan Groenewegen (Lotto Jumbo)… Marcel Kittel (Katusha), Andre Greipel (Lotto-Soudal) et Alexander Kristoff (UAE Emirates) devraient de nouveau bien figurer.

Paris – Nice, la Course au soleil redémarre

Côté Français, Nacer Bouhanni (Cofidis) et Arnaud Démare (FDJ), qui ont déjà levé les bras sur cette épreuve, sont les meilleures chances de victoire en cas d’arrivée au sprint massif.

Le parcours (du 04 au 11 mars) : 

1re étape  Chatou – Meudon    
2e étape  Orsonville – Vierzon        
3e étape  Bourges – Châtel-Guyon    
4e étape  La Fouillouse – Saint-Étienne        
5e étape  Salon-de-Provence – Sisteron    
6e étape  Sisteron – Vence        
7e étape  Nice – Valdeblore        
8e étape  Nice – Nice

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou