Warren Barguil

La nouvelle vie de Warren Barguil, chouchou du public et leader à temps plein

Publié le , modifié le

Warren Barguil s’est révélé au grand public l’an dernier, à l’issue de son fantastique Tour de France, conclu à la 10e place finale, deux victoires d’étape en prime. Le Breton, arrivé au sein de l’équipe Fortuneo-Samsic à l’intersaison, débarque sur Paris-Nice avec un nouveau statut.

Le nouveau chouchou des Français, c’est lui. Il n’y a qu’à voir sur les réseaux sociaux, où le hastag #Wawapowa est utilisé en force. Warren Barguil n’est plus un inconnu du grand public. Il n’est d’ailleurs plus ce coureur talentueux dont on attendait une confirmation, après deux premières années chez les pros plus que prometteuses. L’an dernier, le Breton de 26 ans a explosé aux yeux du monde entier. Plus que ses résultats (deux victoires d’étape et une 10e place au classement général), c’est sa gouaille, son panache et son caractère d’attaque qui avaient conquis tout un pays, dont… le président de la République Emmanuel Macron

La nouvelle vie de Warren Barguil, chouchou du public et leader à temps plein
© Jeff PACHOUD / AFP

Sept mois se sont écoulés depuis ce fantastique mois de juillet. Et il s’en est passé des choses, dans la vie de Warren Barguil. Tout d’abord, un transfert : après quatre années au sein de l’équipe néerlandaise Sunweb, le dernier maillot à pois du Tour est revenu au pays. « Wawa » évolue désormais au sein de la formation bretonne Fortuneo Samsic.


Warren Barguil : « Je ne peux pas marcher toute l’année, j’en suis conscient » 


Un retour aux sources qui en a surpris plus d’un, mais qui permet désormais au grimpeur longiligne d’être le leader unique sur les Grands Tours. Et puis il y a eu ce mariage avec sa chère Gabrielle en octobre dernier, avant de devoir répondre à quelques obligations médiatiques, nouveau statut oblige, comme en témoigne sa participation au Trophée Andros.

Des sensations qui reviennent peu à peu

Le Morbihannais n’a pour autant pas négligé sa préparation. Sa rentrée, il l’a effectuée au Tour de Provence, début février. Warren Barguil n’est pas un homme du début de saison. Il a pourtant montré que la forme revenait peu à peu, en terminant dimanche dernier 13e de la Drôme Classic. 8e du dernier Paris-Nice, l’ancien vainqueur du Tour de l’Avenir sera forcément attendu sur les routes de la Course au soleil. Désormais connu de tous, il lui sera plus difficile de pouvoir s’échapper avec autant de facilité. 

Fort de son nouveau statut de leader, le coureur breton sait que beaucoup auront le regard rivé sur lui. Pour suivre ses performances, ou tout simplement supporter le mouvement « Wawapowa ». 


Le parcours (du 04 au 11 mars) : 

1re étape  Chatou – Meudon    
2e étape  Orsonville – Vierzon        
3e étape  Bourges – Châtel-Guyon    
4e étape  La Fouillouse – Saint-Étienne        
5e étape  Salon-de-Provence – Sisteron    
6e étape  Sisteron – Vence        
7e étape  Nice – Valdeblore        
8e étape  Nice – Nice

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou