Mary Pierce - Roland-Garros 2000
Mary Pierce en 2000, remporte le trophée parisien | AFP - JACK GUEZ

P comme Pierce

Publié le , modifié le

Mary Pierce a fait les plus belles heures du tennis français à Roland-Garros. Hommes et femmes confondus, elle est la seule à y avoir brillé avec constance durant dix ans. Une victoire en 2000, deux finales (en 1994 et 2005) ont fait d'elle un exemple de régularité. Avec son accent américain enchanteur et son sourire communicatif, la grande blonde à queue de cheval s'est écrit une histoire à la Porte d'Auteuil.

"Mary, Mary !" Juin 2000. Le public scande son nom et la ola est lancée sur le court Suzanne Lenglen pour "Mayry". A 6-2 dans le premier set face à Conchita Martinez, la franco-américaine réalise un début de match idéal. Détendue, elle lèvera même les bras au changement de coté pour participer à la fête. Des images rarrissimes mais qui auront fait d'elle l'une des joueuses préférées du public. Dernière française victorieuse sur l'ocre parisien, Mary Pierce. Cette année là, peu de joueuses peuvent rivaliser avec elle. Même Martina Hingis, la Suissesse numéro 1 mondiale de l'époque, en a fait les frais en demi-finale. Avant elle, Monica Seles a également été battue en trois manches. Un match au cours duquel Pierce aura réaliser son coup le plus fameux entre les jambes. La spontanéité, le spectacle et le sourire : Mary avait tout rassemblé pour être une championne mémorable dans les allées du la levée parisienne.