Cérémonie d'ouverture
Un des tableaux de la cérémonie d'ouverture | Youri Kadobnov

Ouverture en Russie majeure

Publié le , modifié le

Les Mondiaux de Moscou se sont officiellement ouverts sur une cérémonie haute en couleurs sous forme d'un spectacle de plusieurs tableaux relatant l'histoire de la Russie à travers les arts, les sciences et l'histoire. Un enchaînement de scène à la gloire de la Russie, dans lequel le sport dans son universalité a trouvé toute sa place.

Soutenues par un orchestre symphonique dont les notes ont irradié le stade Loujniki, les saynètes ont remis au goût du jour la puissance de la Russie, sa culture avec ses poètes et ses compositeurs, sa science avec notamment son rôle précurseur en matière spatiale, et son rôle historique avec ses figures marquantes et même l'épisode du cuirassé Potemkine.

Les danses et les tableaux humains se sont succédé sans lâcher le fil conducteur d'une Russie multiple et engagée dans une reconquête d'un rôle de premier plan sur l'échiquier des nations.. Le tout sur des ballets à la chorégraphie enlevée, mettant en avant son souci d'ouverture au monde.

En conclusion, pour ne pas oublier le sens de la fête ni la finalité de cette manifestation,  un hommage à l'IAAF qui a confié l'organisation de ces championnats du monde à Moscou, avec un représentant de chacun des 205 pays, éclairant le ciel de son étendard en l'honneur de la grande fête du sport.

Vidéo: extrait de la cérémonie d'ouverture

 

 

Christian Grégoire