World Surf League : Hossegor sort du circuit élite mondial, la saison 2020 annulée

Publié le , modifié le

Auteur·e : Antoine Limoge
Surf Hossegor

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La World Surf League a annoncé ce vendredi l’annulation de la saison 2020 en raison de la pandémie de coronavirus et a dévoilé le calendrier 2021, où l’étape française d'Hossegor disparaît. Un nouveau format de compétition a notamment été mis en place.

Le Brésilien Italo Ferreira et la Hawaïenne Carissa Moore, champions du monde de surf en 2019, n’auront pas de successeurs cette année. La saison 2020 de World Surf League a en effet été officiellement annulée ce vendredi, en raison de la pandémie de coronavirus. "Après un examen attentif et des discussions approfondies avec les principales parties prenantes, nous avons pris la décision d’annuler la saisons 2020. Alors que nous croyons fermement que le surf figure parmi les sports les mieux adaptés pour que la compétition se déroule en toute sécurité à l’ère du COVID, nous avons un immense respect pour les préoccupations persistantes de beaucoup dans notre communauté alors que le monde travaille pour résoudre ce problème", a fait savoir le président du WSL Erik Logan.

La saison 2021 débutera en novembre 2020 pour les hommes et en décembre pour les femmes dans l’archipel américain d'Hawaii, si les conditions le permettent. Elle se terminera en septembre 2021, dans un lieu encore inconnu, avec un nouveau format de compétition, puisque les cinq premiers du classement se retrouveront pour une compétition d’un jour, qui sacrera le champion du monde.

Hossegor passe à la trappe

L'édition 2021 devrait passer par Hawaï, le Portugal, l’Australie, le Brésil, la Californie, l’Indonésie, l’Afrique du Sud et Tahiti. Les femmes effectueront leur grand retour pour la première fois depuis 2006 autour de la plus grande île de la Polynésie française. Elle ne passera pas en revanche par Hossegor, dans les Landes, qui disparaît du calendrier, mais devrait accueillir tout de même une compétition de seconde zone en 2021.Le championnat avait pourtant pris l’habitude depuis 1987 de poser ses bagages du côté de la côté ouest de l'Hexagone. Mais selon les informations de Sud Ouest, après de nombreuses discussions entre la ligue pro de surf et les représentants des deux marques du groupe Boardriders, le Quiksilver/Roxy Pro France continuera finalement d’exister. 

Enfin parmi les annonces de la WSL,  deux événements d'exhibition, baptisés « Euro Cup of Surfing », auront lieu à la rentrée. Le premier fin septembre, du 23 au 25, sur les vagues d'Anglet (Pyrénées-Atlantiques). Le second dans la foulée au Portugal.

Antoine Limoge

Omnisport