Le président américain Donald Trump
Le président américain Donald Trump | AFP

Sur Twitter, Donald Trump appelle implicitement au boycott de certaines équipes de NFL

Publié le , modifié le

En guerre ouverte avec les principaux sports américains depuis plusieurs jours, Donald Trump en a remis une couche sur Twitter ce dimanche, appellant implicitement au boycott de certaines équipes de football américain.

En plein conflit avec le monde du sport, Donald Trump a implicitement appelé dimanche le public à boycotter les matches de certaines équipes de football américain, dont des joueurs "manquent de respect" à l'Amérique. "Si les fans de NFL (championnat de football américain, ndlr) refusent d'aller aux matches jusqu'à ce que les joueurs arrêtent de manquer de respect à notre drapeau et notre pays, vous verrez rapidement un changement. Virez ou suspendez!", a tweeté le président américain. "La ligue devrait soutenir les Etats-Unis", a-t-il insisté dans un deuxième message sur Twitter.

Depuis vendredi, le président américain est en guerre ouverte avec les principaux sports américains, le football, le basket-ball et le baseball. A l'instar des milieux artistiques, de nombreux sportifs expriment régulièrement leur défiance à l'égard de la nouvelle administration. Il avait notamment demandé lors d'un meeting que lorsqu'un joueur agit comme Colin Kaepernick, le footballeur qui s'était agenouillé pendant l'hymne américain pour protester contre les violences policières, il soit "viré". Samedi, Donald Trump a retiré l'invitation à la Maison Blanche pour l'équipe de NBA des Golden State Warriors, vainqueur du championnat de NBA, dont plusieurs joueurs ont pris position contre sa politique.

Le baseball s'y met aussi 

Bruce Maxwell, s'agenouillant lors de l'hymne américain avant le match entre les Athletics d'Oakland et les Rangers du Texas
Bruce Maxwell, s'agenouillant lors de l'hymne américain avant le match entre les Athletics d'Oakland et les Rangers du Texas

Après le basketball et le football américain, la contagion s'est propagée dans le troisième sport majeur des Etats-Unis, à savoir le baseball. Avant le match des Athletics d'Oakland face aux Rangers du Texas au Oakland Coliseum, Bruce Maxwell est devenu le premier joueur de la MLB (le championnat de baseball, ndlr) à s'agenouiller durant l'hymne américain. Dans la foulée, les Athletics d'Oakland ont publié un message sur les réseaux sociaux affirmant leur "respect et soutien des droits constitutionnels et de la liberté d'expression de tous leurs joueurs".

Mathieu Aellen