Baptiste Serin, Francis Joyon, Nico Rosberg, Juan Martin Del Potro, Anthony Martial
Baptiste Serin, Francis Joyon, Nico Rosberg, Juan Martin Del Potro, Anthony Martial, les héros ou zéros du weekend? | AFP

Serin, Joyon, Rosberg, Del Potro, Martial, l'OM, les tops et les flops du week-end sportif

Publié le , modifié le

Les souvenirs du week-end sont encore chauds, les performances et les déceptions sont encore à l’esprit. Retour sur les sportifs qui ont fait parler d’eux.

Les tops

Nico Rosberg

A 31 ans, l’Allemand Nico Rosberg est devenu champion du monde des pilotes F1 dimanche à Abu Dhabi. Cette saison, il a moins gagné que son grand rival et coéquipier Lewis Hamilton (neuf victoires à dix), mais les deux Grand Prix où le Britannique n’a pas marqué de points (Espagne et Singapour), pèsent très lourds dans la balance. Rosberg a aussi déjoué la tactique de ralentissement de course dimanche de son coéquipier. Rosberg poursuit la tradition familiale en étant sacré 34 ans après son père Keke.

Juan Martin Del Potro

Ce match entre Marin Cilic et Juan Martin Del Potro serait le sommet de cette finale de Coupe Davis entre la Croatie et l'Argentine. C’était écrit. Menée 2-1 après le double, l’Argentine était dos au mur et elle a pu compter sur son leader qui a égalisé à 2-2 après un marathon dantesque (cinq sets et 4h53 de jeu). Cette année 2016 se termine donc en apothéose pour la "Tour de Tandil". Au-delà de la 1000e place en janvier, il termine l’année à la 38e place à l’ATP. Finaliste malheureux à Rio, il se console avec cette Coupe Davis, la première de son pays en 93 ans et après quatre finales perdues (1981, 2006, 2008, 2011).

Baptiste Serin

Le joueur du XV de France, Baptiste Serin
Le joueur du XV de France, Baptiste Serin

S’il fallait ne retenir qu’un geste de ce test-match France-Nouvelle-Zélande, ça serait celui-là. Alors oui, il y a bien eu la passe au pied de Beauden Barrett ou son interception pleine de malice, mais cette chistera de Baptiste Serin est deux classes au-dessus. Il a permis à Louis Picamoles de réduire le score et de croire à l’exploit. Pour rien… Si ce n’est le plaisir des yeux et l’espoir que les promesses de l’automne se concrétiseront au printemps.

Les flops

L’OM

Rudi Garcia avait bien négocié son premier test sur la pelouse du Parc des Princes. La suite ? Une victoire en 16e de finale de coupe de la Ligue face à Clermont (2-1), un nul contre Bordeaux (0-0), une défaite contre Montpellier (3-1) et une victoire contre Caen (1-0). Le déplacement à Monaco était le deuxième gros test pour un OM en (re)construction. Il a volé en éclats à Louis II, balayé par les montées incessantes de Djibril Sidibé, la virtuosité de Bernardo Silva et l’efficacité de Valère Germain. Un revers 4-0 et l’impression qu’il y a encore beaucoup de pain sur la planche pour Garcia. Le mercato hivernal pourrait être le bienvenu.

Lire aussi : les pistes de l'OM pour le mercato

Anthony Martial

L'attaquant de Manchester United, Anthony Martial
L'attaquant de Manchester United, Anthony Martial

Sale temps pour Anthony Martial. Mis de côté par Didier Deschamps qui ne l’a pas appelé lors du dernier rassemblement de la saison de l’équipe de France pour les matches contre la Suède et la Côte d’Ivoire, l’attaquant de Manchester United a été écarté par José Mourinho. Le jeune international n’était même pas sur le banc de touche pour la réception de West Ham. Le joueur va devoir se faire violence pour convaincre son entraîneur qui s’impatiente. Un malheur n’arrivant jamais seul, sa compagne, Mélanie Da Cruz, une vedette de la téléréalité (Secret Story, les Anges de la téléréalité), a été victime d’un accident de voiture. Heureusement, la conductrice n’a pas été blessée.

Francis Joyon

Le skipper français Francis Joyon
Le skipper français Francis Joyon

Francis Joyon et ses équipiers, en lice pour un nouveau record du Trophée Jules-Verne à bord du maxi-trimaran Idec Sport, ont fait demi-tour dimanche matin dans l'attente de conditions météorologiques plus favorables, a-t-on appris dans un communiqué. Parti le 20 novembre de Brest pour tenter de battre le record du tour du monde à la voile en multicoque, en équipage et sans escale, le navigateur français "en plein accord avec son équipage et son routeur à terre Marcel van Triest, a décidé ce matin d'interrompre sa tentative", a annoncé l'équipe. "Il fait demi-tour et rentre à Brest pour y attendre de nouveau une fenêtre plus favorable et plus propice à un nouveau départ", a-t-elle précisé. En cause, "un pot au noir particulièrement actif, large et en déplacement constant". L'équipage espère rallier son port de départ dans une semaine. L’équipage n’abandonne pas pour autant son défi.

Benoit Jourdain @BenJourd1